• Nombre de visites :
  • 1592
  • 9/10/2011
  • Date :

Le vieillard avide et Hãroun al-Rashid (1) 

 le prophète mohammad

  Il est dit qu’un jour Hãroun al-Rashid dit à ses favoris et à ses amis intimes: «J’aime rencontrer quelqu’un qui s’est rendu auprès du Messager de Dieu (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), pour qu’il me raconte, sans l’intermédiaire, un hadith du vénéré Prophète.

Hãroun devint calife en l’an 170 de l’hégire. C’était une évidence que les gens qui avaient vécu l’époque du noble Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) furent décédés.

   Ceci étant dit, les agents d’Hãroun cherchèrent à trouver une personne qui avait vécu l’époque du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants). Ils cherchaient, partout et ne trouvèrent qu’un vieillard, très affaibli et osseux, n’ayant plus la force que de respirer, difficilement. Ils le mirent dans un panier et l’amenèrent avec un maximum d’attention et de prudence dans la cour d’Hãroun. Ils le conduisirent, tout de suite, chez Hãroun. Ce dernier était très content et égayé de voir son souhait se réaliser et de pouvoir rencontrer quelqu’un qui avait rendu visite au prophète de Dieu (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et qui pouvait entendre de sa bouche, une parole du prophète.

Hãroun l’interrogea: «Ô, Vieillard, As-tu rencontré, toi-même, le Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants)?». «Oui!» répondit –il. Quand? l’interrogea de nouveau Hãroun.

Articles Relatifs:

La purification selon le Saint Prophète

Les épreuves selon le Prophète Mohammad

Les pauvres et les riches selon le Prophète Mohammad

 La plaisanterie selon le Prophète Mohammad

Les longues espérances selon le Prophète Mohammad

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)