• Nombre de visites :
  • 5512
  • 11/10/2011
  • Date :

Les mosquées de la province de Kermãn 

la mosquée du vendredi

  Construite en 1349, la mosquée du Vendredi est la plus ancienne mosquée qui nous reste des Mozaffarides (1314-1393), une dynastie qui s’imposa dans le Kermãn et le Fãrs lorsque l’empire mongol se désagrégea en une multitude de petits royaumes.

Elle est annoncée par un haut portail, décoré de céramiques émaillées et surmonté, depuis l’époque qãjãre, d’une horloge.

   Le plan est classique: une cour rectangulaire bordée sur les quatre côtés d’un iwan. Plus important que les autres, dépourvu de coupole, l’iwan sud contient le mur de la qibla. La décoration a fait l’objet de plusieurs restaurations, à l’époque safavide surtout (1501-1732), mais également sous les Zands et les Qâdjârs (XVIIIe-1925).

L’iwan sud, avec son mihrab et le mur de la qibla couvert de mosaïques de céramiques émaillées, date du XVIe s.

  La mosquée Mãlek (ou mosquée de l’Imam) fut fondée sous les Seljoukides, au XIe-XIIe s., puis restaurée à l’époque safavide (XVIe s.)- Mosquée classique à quatre iwans, elle possède encore un mihrab en stuc du XIIe s. Le reste d’un minaret seljoukide se trouve au nord. Construite en 1390, sous les Timourides, la mosquée Pãmenãr possède encore un beau portail en céramiques émaillées. D’époque qãjãre (XIXe s.), la mosquée Chehel Sotun et la madrasa Ebrãhim Khãn appartenaient à un courant spirituel chi’ite important de Kermãn aux XVIIIe et XIXe s., l’école shaykhie.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005,PP.418-419.

Articles Relatifs:

La province de Kermãn

La ville de Kermãn

La citadelle de Bam

Sirjãn

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)