• Nombre de visites :
  • 1702
  • 13/10/2011
  • Date :

Les traductions d’Al-e Ahmad

al-e ahmad
    Les traductions constituent une autre partie de l’héritage littéraire d’Al-e Ahmad. Il en effectue une dizaine, choisissant des ouvrages proches de ses idées.
Il traduit de grands écrivains français comme Sartre (Les Mains sales), Camus (L’Etranger et Le Malentendu), Gide (Retour d’U.R.S.S et Les Nourritures terrestres) et Ionesco (Rhinocéros et Le Soif et la faim)…
   Les uvres romanesques d’Al-e Ahmad sont les plus importantes de ses écrits. Aujourd’hui, tout le monde le connaît comme un écrivain engagé et précurseur. Outre sa sincérité, sa franchise et ses connaissances sociopolitiques, ce qui lui vaut avant tout cette célébrité est sa vision de l’écrivain et du statut de la "plume":
"Prends garde de ne pas vendre la parole pour gagner du pain et de ne pas rendre l’âme au service du corps. A tout prix, même à la richesse de Crésus, ne te réduis pas à l’esclavage de l’homme! Si tu vends, il vaut mieux vendre ton bras plutôt que ta plume !..." (1)

Note:
1. Al-e Ahmad, Jalãl, Zan-e zîãdî, Ferdowsî, neuvième édition, Téhéran, 1384 (2005).

Source: Teheran.ir

Articles Relatifs:

Les monographies d’Al-e Ahmad

Les récits de voyage d’Al-e Ahmad

Les articles d’Al-e Ahmad

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)