• Nombre de visites :
  • 358
  • 18/10/2011
  • Date :

La religion condamne la trahison

trahison

   Dieu a formulé, dans Son Saint Livre, les règles prescrites aux Croyants en matière de fidélité, en même temps qu’il a interdit sévèrement la déloyauté, et ce en plusieurs endroits du Coran.

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَخُونُواْ اللّهَ وَالرَّسُولَ وَتَخُونُواْ أَمَانَاتِكُمْ وَأَنتُمْ تَعْلَمُونَ

 «Ô vous qui croyez! Ne trahissez pas Dieu et le Messager. Ne trahissez pas sciemment la confiance qu'on a placée en vous?»

(Sourate: Les dépouilles/Verset: 27)

 إِنَّ اللّهَ يَأْمُرُكُمْ أَن تُؤدُّواْ الأَمَانَاتِ إِلَى أَهْلِهَا وَإِذَا حَكَمْتُم بَيْنَ النَّاسِ أَن تَحْكُمُواْ بِالْعَدْلِ إِنَّ اللّهَ نِعِمَّا يَعِظُكُم بِهِ إِنَّ اللّهَ كَانَ سَمِيعًا بَصِيرًا 

«Certes, Dieu vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Quelle bonne exhortation que Dieu vous fait! Dieu est, en vérité, Celui qui entend et qui voit tout.»

(Sourate: Les femmes/Verset: 58)

   L’Emir des Croyants, ‘Ali, que la paix soit sur lui- a dit:

* «Le comble de la déloyauté, est de trahir l’ami intime et de manquer à ses engagements.»1

* «Le pire des hommes est celui qui n’observe pas les règles de la confiance, et ne s’écarte pas de la trahison.»2

* «Garde-toi de la déloyauté, car elle est la pire des désobéissances à Dieu. Le déloyal sera voué au supplice du feu pour son acte.»3

L’Imam Al-Sãdiq, comme le rapporte un de ses compagnons, ne quittait jamais une assemblée sans recommander au préalable de suivre deux règles: parler sincèrement et rendre ses dépôts à tout homme, bon ou méchant. Ces deux régies disait-il, sont la clef de l’abondance.4

   L’Islam convie tous les hommes à vivre dans le bonheur et l’entente, chacun agissant selon sa responsabilité et se conformant aux prescriptions célestes. Il met particulièrement l’accent sur l’observance de la confiance reçue.

L’Imam Al-Sãdiq- que la paix soit sur lui- a dit: «Veillez au respect de la confiance dont vous êtes l’objet. J’en jure par Celui qui a suscité Mohammad- que la paix et la bénédiction infinies de Dieu soit sur lui et sur sa Famille- comme Prophète, si l’assassin de mon père me confiait en dépôt l’épée même avec laquelle il l’a tué, je la lui rendrai.»5

Notes:

1. Ghurar ul Hikam.

2. Ghurar ul Hikam.

3. Ghurar ul Hikam.

4. Safinat ul Bihãr.

5. Al-Amãli de Cheikh Sadouq.

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.164-165.

Articles Relatifs:

La trahison et ses préjudices (2) 

La trahison et ses préjudices (1)

La trahison (2)

La trahison (1)

La trahison selon le Prophète Mohammad

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)