• Nombre de visites :
  • 1853
  • 22/10/2011
  • Date :

Des audiences publiques

imam ali

   Rencontre périodiquement les opprimés et les gens de modeste condition en audiences publiques, et étant conscient de la présence d’Allãh, parle avec eux à cur ouvert et ne laisse à côté de`toi aucun membre de tes gardes armés, civils ou militaires, ni aucun agent du service des renseignements, dont la présence pourrait décourager les représentants des pauvres de parler sans crainte et sans réserve.

En effet, j’ai entendu le Prophète d’Allãh dire qu’aucune nation ou société dans laquelle les forts ne s’acquittent pas de leurs devoirs envers les pauvres, n’occupera une haute position.

   Supporte avec sang froid tout langage dur qu’ils emploieraient et ne te montre pas irrité s’ils ne parvenaient pas à exposer clairement leur situation. De la sorte, Allãh ouvrira devant toi la porte des bénédictions et des récompenses. Si tu peux leur donner quelque chose, fais-le de bonne grâce, et si tu n’es pas à même de le faire, explique-leur ta position lucidement.

II y a des situations qui appellent une action directe. Accepte les recommandations de tes administrateurs concernant la réparation des griefs de tes secrétaires. Assure-toi que les réclamations et les requêtes qui te sont adressées, te sont remises le jour même, et ce, même si tes administrateurs essaient de les intercepter. Accomplis le travail de chaque jour, le jour même, car le jour suivant apportera ses propres affaires.

Une partie de la lettre de l’Imam ‘Ali à Mãlik Al-Achtar

Source: Un groupe de savants, La Rationalité de l’Islam, Édité par Abbas Ahmad al-Bostani, Publication de la Cité du Savoir, Canada

Articles Relatifs:

Les pauvres 

Le commerce et l’industrie

L’établissement administratif

Les revenus de l’administration

La Lettre de l’Imam ‘Ali à Mãlik Al-Achtar (6)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)