• Nombre de visites :
  • 1817
  • 23/10/2011
  • Date :

La religion et l’avarice (2)

argent
Le Prophète Mohammad- que la paix et les bénédictions divines soient sur lui et sur sa Famille-: «Que Dieu ait en Sa Clémence tout homme qui retient sa langue de toute parole superflue, et qui distribue aux pauvres le surplus de ses biens.» 1

* «Abstenez-vous de la pingrerie, car elle a fait périr les peuples qui vous ont précédé, et les a conduit à faire couler le sang et à transgresser les interdits.» 2

L’Imam ’Ali: «Je m’étonne du malheureux avare! Il se hâte vers la pauvreté qu’il croit fuir, et manque la richesse qu’il convoite, et mène ainsi dans ce monde une vie de pauvre, et sera jugé dans l’au-delà comme un riche.» 3

   L’écrivain anglais Avibury: «Certains sont riches en apparence, mais pauvres en réalité: ils possèdent des biens qu’ils sont incapables de dépenser même à leur profit. Leur richesse est devenue comme un carcan d’or autour de leur cou, et n’en tirent que souffrance et douleur. Les biens sont ici une malédiction, et la richesse une source de perdition.»4

   L’Emir des Croyants a aussi porté les jugements suivants:

* «Par la générosité, on gagne l’amitié de ses adversaires; par l’avarice on s’attire la haine de ses propres enfants.»5

* «La méfiance et le scepticisme sont les fondements de la cupidité et de l’avarice.» 6

Le Dr. Farmer: «Quand la générosité et l’indépendance de caractère, résultant de la confiance en soi et dans les autres, s’allient et s’unissent, elles entraînent le perfectionnement de l’éthique sociale, et une meilleure jouissance de l’ambiance. Sans cela, l’éthique sociale restera inachevée, et les conditions ne seront pas réunies pour une utilisation optimale du potentiel humain.»

Notes:

 (1) Nahjul Fasãha.

(2) Nahjul Fasãha.

(3) Ghurar ul Hikam.

(4) Retraduit du persan: «A la recherche du bonheur

(5) Ghurar ul Hikam.

(6) Ghurar ul Hikam.

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.176-177.

Articles Relatifs:

La religion et l’avarice (1)

Une relation entre la richesse et l’avarice

L’avarice anéantit les bons sentiments (2)

L’avarice anéantit les bons sentiments (1)

L’avarice

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)