• Nombre de visites :
  • 5630
  • 23/10/2011
  • Date :

Borãzjãn

borazjan

   Aux environs de cette vile, plusieurs sites attestes de l’importance ancienne de la région, depuis les Achéménides. D’un petit palais attribués Ier, prés du village de Nazar Aqã, il ne reste en tout et pour tout que les socles des colonnes (Bardak Syãh ou Sang-e Syãh).

Tout aussi ruiné est le palais de Kurush (Cyrus), près du village de Charkhãb, construit sans doute sous le règne de Cyrus II le Grand (~559-~530).

   Près de Tang-e Eram, des ruines plus intéressantes constituent les restes d’un palais ou d’un pavillon de chasse du roi sãssãnide Ardashir Ier, fondateur de l’antique cité de Rishahr. Au sud de Borãzjãn, deux petites villes conservent les vestiges d’anciennes citadelles: l’une à Ahram ou Tangestãn (Zar Khezer Khãn); une autre, de fondation seljoukide (XIe-XIIe s.), à Khormuj.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005,PP.441-442.

Galeries Relatives:

La nature sauvage de la province de Bushehr (1)

La nature sauvage de la province de Bushehr (2)

La nature sauvage de la province de Bushehr (3)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)