• Nombre de visites :
  • 301
  • 24/10/2011
  • Date :

Construire une fondation d’adoration et de prières sur des sables mouvants 

bouchée illicite

  Le messager d’Allãh, paix et bénédiction sur lui, a dit:

الْعِبَادَةُ مَعَ أَكْلِ الْحَرَامِ كَالْبِنَاءِ عَلَى الرَّمْلِ

« L’adoration de celui qui se nourrit d’illicite est comme une construction fondée sur les sables mouvants ».(1)

  Sans doute, une telle construction est faible et mouvante et  s’effondre sous l’effet du moindre mouvement de sorte qu’il n’en restera rien. Et s’il en reste quelque chose, cela ne sera pas bénéfique à son propriétaire.

Etant donné ce saint hadith, et le verset 109 de la sourate Le Repentir ((n°9) qui dit:

  مَنْ أَسَّسَ بُنْيانَهُ عَلى‏ شَفا جُرُفٍ هارٍ فَانْهارَ بِهِ في‏ نارِ جَهَنَّمَ  … < ou celui qui a fondé ses assises sur le bord d’une falaise minée, croulante, et qui la fait couler avec elle dans le feu de la Géhenne >,  on comprend que dans la culture coranique aussi, pour celui qui adore Dieu  mais touche à l’illicite, son adoration ne lui est  pas bénéfique, et bientôt, lui et la fondation de son adoration périront au fond de l’enfer.

Note:

1-  Odata a daei et nejah al saei, p.153

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)