• Nombre de visites :
  • 1682
  • 29/10/2011
  • Date :

Jeunesse de Sayyid Jamãl Al-Din Al-Afghãni

sayyid jamal al-din

   Il apprend l’arabe et le dari (persan) au début de son parcours scolaire, et étudie le Coran ainsi que quelques rudiments de sciences islamiques. À dix-huit ans, il achève ses études religieuses et part en Inde pour étudier les sciences dites modernes.

À l’âge de dix-neuf ans, en 1857, il se rend au Hijãz pour accomplir le pèlerinage à La Mecque. En 1860, il retourne dans son pays natal, l’Afghanistan. Toute sa vie durant, il ne cessera d’étudier. Il entreprend ainsi d’apprendre le français à un âge avancé.

   Lorsqu’un conflit éclate entre les princes afghans Shir ’Ali Khãn et Mohammad Azam Khãn, Jamãl Al-Din se joint aux côtés du second, auprès de qui, il a servi comme ministre-conseiller. Il va se heurter néanmoins à la disgrâce du vainqueur, l’émir Shir ’Ali Khãn et la méfiance des Britanniques, ce qui le contraint à quitter l’Afghanistan en 1868. Il passe par l’Inde avant de se rendre en Égypte où il séjourne pendant quelque temps, fréquentant régulièrement la Mosquée Al-Azhar. Sa maison est alors un lieu de visite pour un grand nombre d’étudiants et de chercheurs, en particulier des Syriens. Il part ensuite à Istanbul sous le gouvernement de Abdulhamid II. Sa réputation grandit et sa renommée s’accroît. Son appel à la nécessité de la réforme trouve de bons échos chez les Ottomans, ce qui fait dire au britannique Blint:

«L’initiative des Ottomans de transformer leur empire en un état constitutionnel peut être attribuée en tout premier lieu à l’influence de Jamãl Al-Din, qui, lorsqu’il s’installa dans leur capitale, se mit à discuter avec eux et à les appeler à rejoindre ses conceptions.»

Source: Wikipédia

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)