• Nombre de visites :
  • 1833
  • 29/10/2011
  • Date :

Sayyid Jamãl Al-Din en Iran

nasseredin shah

   Le Shãh d’Iran Nãsseredin Shãh l’invite à venir à Téhéran où il l’honore et lui affiche son estime. Les Iraniens sont séduits par ses principes et ses idées. Mais le Shãh sent que les idées d’Al-Afghãni constituent un danger pour le trône d’Iran. Il modifie alors son attitude envers son protégé.

Al-Afghãni demande alors au Shãh la permission de quitter l’Iran. Exaucé, il se rend à Moscou puis à Saint-Pétersbourg.

   Lorsqu’Al-Afghãni visita l’Exposition de Paris en 1889, il y rencontre Nãsseredin Shãh. Celui-ci lui affiche beaucoup de respect et d’amitié, ce qui incite Jamãl Al-Din à revenir une nouvelle fois à Téhéran. Mais très vite, l’attitude du Shãh change à nouveau, en particulier depuis qu’Al-Afghãni s’est mis à appeler à une réforme du gouvernement, critiquant ouvertement la situation politique de l’Iran.

Le Shãh ne peut supporter cela plus longtemps. Il estimait que la présence d’Al-Afghãni dans son pays menaçait directement sa couronne. Il lui envoie un détachement militaire qui le conduit depuis son lit de malade jusqu’aux frontières avec la Turquie.

   Al-Afghãni se dirigea alors vers Bassora puis vers Londres où la tribune du journal Diyã Al-Khãfiqîn lui permet d’attaquer directement le Shãh et de faire la lumière sur la situation de l’Iran durant son règne. L’influence d’Al-Afghãni sur les Iraniens était très forte. Elle était tellement forte qu’il parvint à faire publier par certains savants iraniens une fatwa interdisant la consommation de tabac après que la Régie de Tabac fut cédée à une société hollandaise. C’est le cas de Mirzã Mohammad Hassan Shirãzi qui émet une fatwa interdisant aux Iraniens la consommation de tabac. Ces derniers observent scrupuleusement cette interdiction, allant jusqu’à demander l’annulation d’un accord signé avec une société arabe visant à fonder une régie du tabac en Iran. Le Chah est contraint d’annuler cet accord.

Source: Wikipedia

Article Relatif:

Sayyid Jamãl Al-Din avec Mohammad Abduh à Paris

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)