• Nombre de visites :
  • 1792
  • 29/10/2011
  • Date :

Les intrigues des délateurs et les complots

sultan abdulhamid ii

   Le Shãh se tourne vers le Sultan Abdulhamid II afin de demander à Al-Afghãni de cesser de l’attaquer. Le Sultan parvient à attirer Al-Afghãni vers Istanbul en 1892. Il voulait l’honorer par le grade de QãdiAskar, c’est-à-dire «Juge suprême des contrées européennes». Mais l’intéressé rejette la proposition, déclarant à l’émissaire du Sultan:

«Dis à Sa Majesté le Sultan que Jamãl Al-Din considère que le grade de savant est le grade le plus élevé.»

   Au cours de la présence d’al-Afghãni à Istanbul, le Khédive Abbãs Hilmi vient visiter la capitale. Il a une brève entrevue avec al-Afghãni. Mais les délateurs et les jaloux, parmi les ennemis d’Al-Afghãni et les proches du Sultan, trouvent dans cette rencontre un prétexte pour semer la zizanie entre le Sultan et Jamãl Al-Din. Ils exagèrent l’importance de cette rencontre, jettent la suspicion et le doute sur ce qui a été dit, font croire au Sultan que les deux hommes se sont longuement entretenus sur les problèmes du Califat, et l’avertissent du danger que peut représenter cette rencontre. Le Sultan ottoman convoque alors Jamãl Al-Din et lui fait part de ce qui se disait sur son compte. Al-Afghãni clarifie alors sa position et critique les délateurs.

Articles Relatifs:

Sayyid Jamãl Al-Din en Iran

Sayyid Jamãl Al-Din avec Mohammad Abduh à Paris

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)