• Nombre de visites :
  • 517
  • 1/11/2011
  • Date :

Le grand problème de la radio

budget

   Jusqu’en 1957, le grand problème de la radio fut le manque de budget. C’est pourquoi à partir de cette année, les publicités commencèrent à être diffusées. Les sociétés et compagnies étrangères telles que Colgate ou Palmolive, présentes en Iran, furent les premières à utiliser ce service publicitaire. A la suite de quoi, une loi fut passée, qui permettait désormais à la radio de profiter d’une partie des gains ainsi obtenus.

  Les centres d’intérêt populaires étant désormais pris en compte, des sondages furent menés, souvent à l’aide de la presse écrite, sur la qualité des émissions ou leurs genres. Les résultats marquèrent avec évidence un détail important: la radio n’était pas disponible pour toute la population, elle était encore publique.

C’est pourquoi un contrat fut passé avec une compagnie suédoise pour l’implantation d’une usine de construction de radios en Iran pour les Iraniens.

   En même temps, on commença une refonte des programmes. Ainsi, des réunions furent organisées auxquelles participaient même des ministres. Le but étant la "guidance" de l’opinion publique, la nécessité d’un accès plus général à la radio et l’amélioration des émissions étaient de plus en plus ressentie par le gouvernement. Une nouvelle organisation, remplaçant l’ancienne, fut mise en place sous le nom de Edare koll-e entesharat va radio (Conseil général des publications et de la radio).

   De plus, à la fin de 1956, avec la collaboration de l’organisme américain en Iran pour l’application de l’Act 4, le ministère des Renseignements iraniens (la Savak) et le ministère des Télécommunications, un traité fut passé entre l’Iran et les Etats-Unis selon lequel les Etats-Unis:

- Mettraient à la disposition de l’Iran un émetteur de 50 kw sur une longue durée.

- Mettraient l’équipement nécessaire à la disposition des studios de création radiophonique.

- Mettraient en place les émetteurs nécessaires.

- Prêteraient 18 000 dollars à la radio iranienne.

- Enverraient des spécialistes américains en Iran

- Enverraient des étudiants et des techniciens iraniens aux Etats Unis pour des stages de formation.

Dans le même temps, le développement de la radio iranienne continua. Le budget fut augmenté, des réglementations plus complètes et plus précises préparées, les équipements rénovés et développés, une revue mensuelle spécialisée fut désormais publiée, etc.

Source: Teheran.ir

Article Relatif:

L’influence de la Seconde Guerre mondiale sur la radio

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)