• Nombre de visites :
  • 613
  • 22/11/2011
  • Date :

Le 15 Khordãd selon l’Imam Khomeyni

15 khordad

* Le 15 Khordãd est à l’origine du mouvement islamique iranien.

* L’incident du 15 Khordãd fut un grand déshonneur pour notre administration, c’est inoubliable.

* II faut garder toujours vivant le souvenir du 15 Khordãd et du 19 Dey 1 pour qu’on n’oublie pas le génocide royal et que la génération future connaisse les crimes commis par les rois tyrans.

* Je déclare pour toujours le 15 Khordãd comme une journée de deuil national.

* Le soulèvement du 15 Khordãd ébranla le mythe de l’oppression royale, la légende des rois et leurs charmes en vinrent à l’inefficacité.

* Le premier et le plus important chapitre de notre lutte eut lieu à l’Ashourã du 15 Khordãd.

* Le grand peuple iranien doit remercier de tout son cœur Dieu pour les dons infinis qu’il lui a accordes dans la journée du 15 Khordãd.

* En vérité, tout l’acquis du 15 Khordãd 1343 fut la victoire que nous remportâmes la 22 Bahman 1357.

Notes:

1. Le martyre du vénéré enfant de l’Imam Khomeyni, Ayat-ol-allãh Mostafã à Najaf (l’une des villes de l’lrak), le premier Abãn (23-10-1977), par les agents de l’organisation de la sûreté de l’Iran, créa la colère et la haine des musulmans de I’Iran contre le gouvernement du Shãh. Malgré la terreur qui régnait dans le pays, les gens célèbrent les funérailles. Dès la première cérémonie, des troubles éclatèrent à Qom. Ils imprimèrent le 17 Dey 1356 (07-01-1978) dans l’un des quotidiens, un article outrageant envers l’Imam Khomeyni (que son âme soit au paradis), en dévoilant les crimes du régime inféodé du Shãh. Le lendemain, en réaction contre la publication de cet article, le bazar et les écoles théologiques de Qom furent fermés. Les gens se réunirent chez les maîtres et les autorités religieuses pour mettre au point une réaction contre cette démarche outrageante du régime envers l’Imam et la spiritualité. En conséquence les étudiants en théologie et les gens organisèrent des manifestations le 19 Dey 1356 (09-01-1978), mais ce jour-là dans l’après midi, les agents années du régime par une agression tuèrent et blessèrent un certain nombre de gens et des étudiants en théologie à Qom.

    Lors d’un message rendu public, à la suite de ces massacres, l’honorable Imam Khomeyni (Que son âme soit au paradis) condamna les interventions de I’Amérique en Iran ainsi que les crimes du Shãh. Les massacres du 19 Dey, les discours et le message de l’Imam préparèrent le Terrain pour continuer la Révolution Islamique. A compteur de ce jour et jusqu’au 22 Bahman 1357 (11 Fevrier 1979) jour de la victoire de la Révolution Islamique, les gens ne cessèrent de combattre jusqu’au triomphe.

Source: Imam Khomeyni, Maximes, conseils et recommandations, éd. Fondation de la rédaction et de la publication des œuvres de l’Imam Khomeyni, Téhéran, 1995

Articles Relatifs:

Le soulèvement du 15 Khordãd (5)

Le soulèvement du 15 Khordãd (4)

Le soulèvement du 15 Khordãd (3)

Le soulèvement du 15 Khordãd (2)

Le soulèvement du 15 Khordãd (1) 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)