• Nombre de visites :
  • 623
  • 22/11/2011
  • Date :

Les journées de Dieu selon l’Imam Khomeyni

 22 bahman

* Le jour du 13 Abãn 1, c’est le jour ou le régime funeste livra un sauvage assaut à l’université et extermina nos chers étudiants.

* Le peuple qui a passe fièrement et victorieusement le 15 Khordãd, journée de sang, le 17 Shahrivar, journée promettant la victoire du sang, et le vendredi, journée noire du régime, ce peuple-là ne craint pas le blocus économique et militaire, ne le craignent que ceux qui considèrent l’économie comme une infrastructure, leur ventre comme un bien-aimé et ce monde comme leur destination finale.

* Salut à Ashurã, salut au 15 Khordãd et au 22 Bahman,2 et salut a toutes les journées de Dieu et au noble peuple iranien.

* Salut au 22 Bahman, journée d’Allãh et à ceux qui la créent.

* Nous, durant toute notre vie, devons prendre pour exemple le 22 Bahman, et les générations futures, elles aussi toutes, doivent respecter et commémorer ce jour où la foi vainquit l’impiété, Allãh emporta sur le Tãghout et l’Islam sur les païens.

* Le 22 Bahman fut le jour où le peuple et l’armée se détournant du Tãghout vers Allãh, vainquirent le Tãghout avec les cris d’Allãh-o-akbar et la protection du peuple: ce que nous devons suivre en exemple pendant toute notre vie.

* Le 22 Bahman, il fut prouve qu’un peuple monolithique, un peuple dont la destination est indiquée par Dieu, mais non pas par la pure immoralité et chez qui tout le monde agit de concert, oui, ce peuple-la ne peut être vaincu, et l’on a vu qu’il triompha sur tous ses ennemis.

* O Seigneur! Nous te serions fort obliges de nous faire triompher sur tes ennemis en ce jour de 22 Bahman, de prendre par la main ce peuple opprime et de le faire parvenir au haut sommet de tes faveurs en lui faisant éviter le précipice et l’enfer des deux mondes où il allait tomber.

Notes:

1. bis-Le 13 Abãn 1343 (4 Novembre 1964) le régime inféodé du Shãh exila l’Imam Khomeyni en Turquie, pour s’être opposé à la remise en vigueur du projet de loi concernant la capitulation. 14 ans après cet événement, le 13 Abãn 1357 (4 Nov. 1978) pendant la flambée de la Révolution islamique, la masse des lycéens de Téhéran et des étudiants organisèrent une grande manifestation et se rassemblèrent dans l’enceinte de l’Université de Téhéran et les rues avoisinantes, à l’occasion du jour anniversaire de l’exil de l’Imam en Turquie et en signe de protestation contre la politique américaine et son régime inféodé en Iran. Les pions du Shãh chargèrent les rangs des manifestants, tuèrent et blessèrent en grand nombre d’étudiants et de lycéens. Après la victoire de la Révolution islamique, le gouvernement de la république islamique désigna le 13 Abãn comme "la journée de l’écolier" en souvenir des lycéens tués en martyr ou blessés afin de rendre hommage à la résistance des lycéens contre le régime du Shãh. Certes notons qu’un an après la victoire de la Révolution islamique, le 13 Abãn 1358 (4 Nov. 1979) les étudiants partisans de la ligne d’Imam conquirent le nid d’espionnage de l’Amérique à Téhéran (l’ambassade de l’Amérique) en signe de protestation contre les politiques de l’Amérique en Iran et l’aide portée aux contre-révolutionnaires.

2. Le jour de la victoire de la Révolution islamique en l’an 1357 (11 Févier 1979).

Source: Imam Khomeyni, Maximes, conseils et recommandations, éd. Fondation de la rédaction et de la publication des œuvres de l’Imam Khomeyni, Téhéran, 1995

Articles Relatifs:

Le 17 Shahrivar selon l’Imam Khomeyni

Le 15 Khordãd selon l’Imam Khomeyni

Le soulèvement du 15 Khordãd (5)

Le soulèvement du 15 Khordãd (4)

Le soulèvement du 15 Khordãd (3)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)