• Nombre de visites :
  • 532
  • 24/11/2011
  • Date :

La fidélité au pacte

moharram

   Le respect de la parole donnée et de l’engagement envers Dieu ou envers les gens est un signe des gens de foi. Le glorieux Coran, à propos des caractéristiques des croyants, dit:

"Les croyants sont ceux auprès de qui le dépôt des gens est conservés et ceux qui respectent leur engagement"1.

   Au long de la vie du saint Prophète (pslf) et de son successeur – le Prince des Croyants (psl) – on trouve des exemples manifestes de respect de l’engagement, bien que s’y conformer ait parfois été amer. Le saint Prophète (pslf) avait signé un pacte à Hudaybiyya avec les polythéistes qui comportait une clause selon laquelle tout musulman ayant fui la Mecque pour rejoindre le Prophète devait être extradé vers la Mecque chez les polythéistes. Tel était l’intérêt de l’Islam à l’époque. Après que ce pacte ait été accepté et signé, un jeune homme se présenta soudainement au Prophète après avoir fui la Mecque, afin de demander l’asile au saint Prophète (pslf). Le saint Prophète lui répondit: «nous sommes fidèles au pacte. Retourne là-bas. Ce sera là une décision pour laquelle Dieu va te faciliter les choses».

Le Prince des Croyants, dans la guerre de Siffin, après qu’un groupe de ses partisans aient lourdement insisté afin que l’armistice soit signé et qu’il soit établi un arbitrage par le Coran, s’y résolut. Après l’arbitrage défavorable par le Coran, ces mêmes personnes regrettèrent ce qu’ils avaient fait et prétendirent que l’Imam avait rompu son engagement. Il dit alors : « devrais-je rompre le pacte après y avoir consenti?».

   Le respect de l’engagement est observable dans tous les aspects du renouveau hussaynite. Alors qu’il décrivait la déloyauté des koufites, il dit: «cette méthode n’est pas étonnante venant de votre part, vous les koufites, car vous avez fait la même chose avec mon père, mon frère et mon cousin Muslim ibn Aqil»2.

Toutefois, il était fier de la fidélité de ses partisans et il dit lors d’un discours prononcé le soir d’Ashourã: «Je ne connais pas de partisans plus fidèles et meilleurs que mes partisans»3.

   On lit dans la Zyarat dédiée à son Eminence: «je témoigne que tu t’es conformé à l’alliance divine et que tu as combattu sur son chemin jusqu’à ce que la certitude t’habite»4.

Notes:

1. Les croyants, 8.

2. Le recueil des propos de l’Imam Hussayn (psl), p.278

3. Ibn Shahr Ashoub, Manaqib, t.4, p.45

4. Zyarat Arbaeen

Articles Relatifs:

Le courage et noblesse

La confiance en Dieu

Le dévouement et sacrifice de soi

Imam Al-Hussayn: Ne me résignerai jamais comme un esclave

Le but du soulèvement de l’Imam Al-Hussayn

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)