• Nombre de visites :
  • 458
  • 24/11/2011
  • Date :

Se conformer à son devoir

moharram

   Les hommes de Dieu épris de la satisfaction divine n’agissent que conformément à leur devoir sans se soucier du résultat. Le soldat doit jouer sa vie sur le champ de bataille et la mettre en danger, qu’il s’agisse d’une victoire ou pas. L’un des enseignements d’Ashourã consiste à se conformer à son devoir religieux. L’Imam Hussayn (psl), lors de son soulèvement, ne cherchait pas la victoire ni à obtenir un pouvoir superficiel, mais il voulait accomplir son devoir de la manière que le lui avait enseigné son grand-père.

Le saint Coran affirme: "N’attendez de nous rien d’autre que l’un des deux bienfaits. Si nous décrochons la victoire, nous auront fait notre devoir et si nous buvons la coupe du martyre, nous serons encore victorieux"1

   Depuis le jour où Hussayn ibn Ali (psl) avait quitté la Mecque, certaines figures connues voulaient le dissuader d’effectuer ce voyage, sous la forme d’un conseil bienveillant, en rappelant la déloyauté des Koufites. L’Imam leur répondait alors:

«J’espère que ce que Dieu a voulu pour nous soit une bonne chose, que nous soyons tués ou que nous obtenions une victoire»2.

Notes:

1. Sourate Tawba, 52

2. A’yan Al-Shi’a, t.1, p.597. Pour cet article, nous avons utilisé deux livres: Recueil des propos de l’Imam Hussayn (psl) et les Messages d’Ashourã.

Articles Relatifs:

La sincérité de l’action

La fidélité au pacte

Le courage et noblesse

La confiance en Dieu

Le dévouement et sacrifice de soi

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)