• Nombre de visites :
  • 433
  • 25/11/2011
  • Date :

L’attaque générale de l’ennemi

moharram

   Dans le combat corps à corps, l’ennemi eut beaucoup de pertes. Amro Ibn Hodjâj s’adressa à ses soldats et dit: "Ô bande d’idiots! Savez-vous qui vous combattez? Vous combattez les soldats qui n’ont pas peur de la mort. Personne parmi vous ne peut les combattre. Leur nombre est réduit maintenant. Je jure au nom de Dieu que si vous les lynchez, ce sera fini. Omar Ibn Saad l’a approuvé.

D’autres rapportent qu’Amro Ibn Hodjãj a dit: "Ô les gens de Koufa! Soyez confiants à votre confiance et solidarité et n’hésitez pas à combattre celui qui s’est révolté et a abandonné la religion!"

   Abã Abdollãh Hussayn (S) a répondu: "Ô Amro Ibn Hodjãj! Tu les invites à me combattre c’est nous qui avons abandonné la religion et c’est vous qui en êtes les fidèles?! Je jure au nom de Dieu si vous mourrez en pensant cela, vous saurez lequel parmi nous a abandonné la religion et méritera le feu."

   Après ces paroles, Amro ibn Hodjãj avec une partie des soldats de Omar ibn Saad a attaqué l’Imam et ses compagnons du côté de l’Euphrate: le premier martyre fut Moslem Ibn ’Osaja Asadi.

Dans les invocations "nahia moghadasa", quand on parle du premier martyr, il s’agit du martyr de l’attaque collective), d’autres attaques collectives. Shemr, le flanc gauche de l’armée d’Omar Sa’ad attaqua l’armée de l’Imam (S). On écrit que lors de cette attaque, Abdollah ben ’Amir Kalbi et son épouse sont tombés en martyrs (ce récit n’est pas juste, vu la manière de combattre d’Abdollah ben ’Amir et la venue de son épouse sur sa dépouille, son martyr ne pouvait pas intervenir lors d’une attaque collective)

   "’Azra ben Ghais, le commandant des cavaliers, a envoyé auprès d’Omar Saad, Abd al Rahman ben Hasin, lui dire "ne vois-tu pas combien de mes cavaliers ont souffert dès le début de la bataille en face de ce petit groupe? Envoie des fantassins et des archers. " Omar ben Saad a demandé à Chebs ben Rob’i d’aller l’aider mais ce dernier a désobéi, alors Omar ben Saad a envoyé Hasin ben Tamim avec des cavaliers armés dont les chevaux étaient protégés par une cuirasse de cottes de maille avec plus de cinq cents archers. Ces derniers ont repoussé les compagnons d’Imam (S) après cette attaque qui fit des blessés. Les compagnons d’Imam (S) désarçonnés, ont poursuivi le combat. Pour combattre Shemr, dix compagnons d’Imam sont allés à l’attaque sous le commandement de Zahir ben AlGhin; il y eut des dizaines de morts dans l’armée de l’ennemi et quelques martyrs du côté de l’Imam (S). Mais étant donné le nombre restreint des compagnons d’Imam Hussayn (S), leur perte fut d’autant plus sensible tandis que celle de l’armée ennemie, bien qu’en nombre plus élevé, n’était pas visible.

Articles Relatifs:

Le comportement d’Imam pendant le combat de ses compagnons

Avant l’épopée de la prière

Se conformer à son devoir

La sincérité de l’action

La fidélité au pacte

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)