• Nombre de visites :
  • 344
  • 25/11/2011
  • Date :

La situation dans les campements

moharram

   Dans une telle situation, la soif et l’inquiétude se sont emparés des enfants qui se mirent à pleurer. L’attaque de Shemr contre les campements a incité certaines femmes à quitter les campements.  Imam les exhorta au calme. Le retrait de Shemr et de son armée ramena un peu de calme au campement.

Le soleil était au zénith. La poussière des scènes de combat assombrissait le ciel. A part les Bani Hashem, il ne restait que quelques compagnons et proches de l’Imam. Bien que ceux-ci étaient en nombre restreint, grâce à leur foi et leur connaissance et leur clairvoyance, ils résistèrent face à l’armé de Shemr.

   Personne de la famille Bani Hashem n’était encore tombé en martyre. Tous, solides comme la montagne, patients, protégeaient le campement et la personne de l’Imam. Karbalã avait atteint son paroxysme. L’heure de la prière approchait. La grande épopée d’Achoura atteignait son sommet. Le peu de gens qui restait se préparait à dire sa dernière prière dirigée par son Imam.

Articles Relatifs:

La durée du combat corps à corps

Attaque contre les campements (civils)

L’attaque générale de l’ennemi

Le comportement d’Imam pendant le combat de ses compagnons

Avant l’épopée de la prière

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)