• Nombre de visites :
  • 456
  • 25/11/2011
  • Date :

Une vie monacale temporaire, un communisme sexuel, ou un mariage à durée déterminée?

famille

   Nous savons ce qu’est la nature, mais les conditions de la vie dans le monde actuel ne nous permettent pas de nous marier à l’âge de 16 ou de 17 ans. La nature n’est pas préparée à retarder la puberté ni à ajourner le besoin sexuel jusqu’à la fin de notre formation ou de nos études. Nos jeunes sont-ils disposés à passer une vie de moine temporaire, de renoncement et d’extrême austérité, jusqu’à ce qu’ils soient éligibles pour un mariage permanent? Même si un jeune homme voulait bien accepter une vie d’ermitage temporaire, la nature est-elle disposée à l’excuser des tensions et des désordres nerveux qui résultent  normalement de l’abstinence  des  activités sexuelles normales, comme l’a bien montré la psychanalyse moderne?

Sinon, il reste deux alternatives seulement. La première consisterait à laisser à un garçon la latitude de jouir de dizaines de filles, et à une fille la possibilité d’avoir des relations illicites avec plusieurs garçons, et de Recourir par la suite à plusieurs avortements. Cela équivaudrait pratiquement à l’acceptation du communisme sexuel.

   Certes, si nous autorisions une telle permissivité à pied d’égalité aux garçons et aux filles, nous donnerions satisfaction à la Déclaration des Droits de l’homme, car l’esprit de celle-ci exige que si les hommes et les femmes voulaient aller en Enfer ensemble, ils devraient y aller ensemble main dans la main (en toute égalité). Mais la question qui se pose alors est s’il est possible pour de tels garçons et filles de former une famille saine lorsqu’ils se marient d’un mariage permanent, après tant de relations sexuelles pendant la phase scolaire et universitaire.

La seconde alternative: un libre mariage à durée déterminée. En premier lieu, le mariage à durée déterminée restreint une femme à n’avoir qu’un seul homme à la fois.

   Il est clair que la restriction imposée à la femme entraîne bon gré mal gré une restriction pour l’homme, qu’il le veuille ou non. Si chaque femme est restreinte à un seul homme, chaque homme sera naturellement restreint à une seule femme, sauf si le nombre de l’un des deux sexes était de loin plus grand que celui de l’autre. Donc, les garçons et les filles peuvent traverser leur phase d’études sans être confrontés aux effets maladifs de l’ermitage temporaire, ni tomber dans l’abîme du communisme sexuel.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.225-226.

Articles Relatifs:

La vie moderne et le mariage à durée déterminée

La différence entre un mariage à durée déterminée et un mariage permanent (2)

La différence entre un mariage à durée déterminée et un mariage permanent (1)

Les coutumes pré-islamiques abolies par l’Islam (2)

Les coutumes pré-islamiques abolies par l’Islam (1) 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)