• Nombre de visites :
  • 752
  • 25/11/2011
  • Date :

L’éducation et la société

enfant

   L’éducation a une grande influence au sein de la société: sur la garantie de l’ordre public, sur l’environnement naturel, sur la production économique, sur la stabilité politique sur le progrès scientifique.

Ainsi, à titre d’exemple, l’enfant qui a été habitué à la paresse et à l’indolence ne pourra devenir un homme productif capable d’organiser et de gérer son temps, d’accroître son rendement et d’utiliser au mieux ses capacités; un tel enfant ne pourra jamais espérer acquérir de hautes qualifications dans les domaines scientifique et expérimental.

   L’Islam attache une grande importance à l’éducation; c’est elle en effet, qui va contribuer à former des personnalités saines, dénuées de complexes et de comportements inadéquats. C’est elle qui sera responsable du bonheur ou de malheur de l’homme dans cette vie et dans l’autre. C’est elle enfin qui va jouer un rôle déterminant dans la société: sur son avancement culturel, ses progrès scientifiques et sa prospérité économique.

C’est pourquoi l’Islam a tant insisté sur l’importance à attacher à l’enfant. Ses parents, doivent s’en occuper au mieux surtout durant les premières années de sa vie.

   Il est pratiquement impossible à l’enfant ayant grandi dans l’indocilité et le vagabondage; suite aux mauvais traitements de ses parents ou à l’influence négative de l’école ou des autres instances gouvernementales, de devenir un être humain engagé, respectueux des lois et de la stabilité politique et sociale de sa ville ou de son pays.

L’enfant qui aura vécu dans un milieu dépravé ou bien qui aura reçu une éducation avilissante gardera toute sa vie les traces de cette éducation au sein de ses comportements et deviendra peut-être même un individu criminel, torturé dans cette vie et malheureux dans l’autre.

    Les statistiques établies par les chercheurs ont démontré l’influence incontestable de l’éducation sur l’individu et la société et tout à fait les observations faites par l’Islam et sont en parfait accord avec ses conclusions scientifiques.

Nous en citons ici quelques-unes: La grande majorité des études entreprises tant en Occident que dans le monde arabe affirment que c’est au cours des premières années de la vie que la personnalité de l’enfant se forme et que s’épanouissent ses dispositions individuelles.

   Ainsi, l’enfant suite à ses contacts avec le milieu dans lequel il vit acquiert des réactions et des réflexes face aux diverses influences extérieures qui l’entourent; si bien que la moitié de ses réactions vont dès cette période s’installer et se stabiliser jusqu’à la fin de sa vie. Il est bien évident que les valeurs comportementales positives ou négatives qui imprègnent le milieu familial jouent un rôle actif et déterminant dans la manière dont l’enfant va entretenir ses rapports avec autrui.

Source: Les principes de l’éducation de l’enfance musulmane, éd. Fondation El-Balagh, 2000, Téhéran, PP.11-13.

Articles Relatifs:

L’éducation dans un premier temps

Les étapes du processus de connaissance chez l’enfant selon Allãme Al-Hilli

Définition de l’éducation

Le giron de la mère est une école

Le rôle de la mère dans l’éducation

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)