• Nombre de visites :
  • 289
  • 30/11/2011
  • Date :

Le président du parlement iranien dénonce la "politique dominatrice" de Londres

ali larijani

   Le président du parlement iranien, Ali Larijani, a reproché mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies d’avoir "hâtivement" condamné l’attaque de l’ambassade de Grande-Bretagne mardi à Téhéran par des étudiants, tout en ajoutant que:" Cette colère est due à plusieurs décennies de politique dominatrice de la Grande-Bretagne en Iran".

"La décision prise hâtivement par le Conseil de sécurité pour condamner les actes des étudiants vise à couvrir des crimes commis antérieurement par l’Amérique et la Grande-Bretagne, alors même que la police a tout fait pour maintenir le calme", a affirmé M. Larijani lors d’une intervention devant le Parlement iranien (Majlis).

   "Cette mesure sournoise (la condamnation) sera facteur d’instabilité pour la sécurité internationale", a-t-il ajouté.

"Hier un groupe d’étudiants en colère devant le comportement du gouvernement britannique a manifesté devant l’ambassade et certains sont entrés dans l’ambassade. Cette colère est due à plusieurs décennies de politique dominatrice de la Grande-Bretagne en Iran", a dit Ali Larijani lors d’une intervention devant le Parlement iranien.

   Le président du Parlement iranien, a également demandé pourquoi le Conseil de sécurité "n’a pas condamné la Grande-Bretagne" en 1980 pour l’attaque menée contre l’ambassade d’Iran à Londres par des contre-révolutionnaires dans laquelle deux diplomates iraniens avaient été tués et l’ambassade partiellement détruite.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)