• Nombre de visites :
  • 566
  • 4/12/2011
  • Date :

La mort du visage

nature

Ta bouche ouverte

Un bras fut

Pendu

De l’épaule, de la prière

Bouche fermée te voilà

Voici le bras de mes paquets

Versés sur l’épaule dans l’injure

Bouche close, la galaxie

Gelée dans l’étang

S’ouvre doucement

Fatiguant la forêt

A mes oreilles

Parle doucement!

Que mon vol d’armes

De tes lèvres

Parvienne à cacher

Au creux de tes lèvres

Et la galaxie et l’étang.

Yadollãh Royãï

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)