• Nombre de visites :
  • 255
  • 4/12/2011
  • Date :

Téhéran rejette catégoriquement toute ingérence étrangère en Syrie

ali-akbar salehi

   Téhéran rejette catégoriquement toute ingérence étrangère en Syrie. C’est le message du chef de la diplomatie iranienne, Ali-Akbar Salehi, à la tribune de la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), à Jeddah, consacrée, justement, à la crise syrienne.

«L’Iran, a-t-il insisté, est contre toute action qui baliserait le terrain à l’ingérence étrangère, en Syrie. Les négociations constructives sont l’unique issue à la crise syrienne».

   Dans ce sens, on peut, aussi, mentionner la suspension de Damas des instances de la Ligue arabe, des sanctions anti-syriennes exercées par un certain nombre de membres de la Ligue, la Turquie, et, bien entendu, les Etats-Unis et le régime sioniste.

La Syrie est prise en tenaille, dans des circonstances où les pays hostiles au gouvernement Assad ont opté, pour une attitude sélective vis-à-vis des événements qui traversent la région.

   Par ailleurs, Bahreïn où le régime, bénéficie du soutien inconditionnel de Riyad et avec le feu vert de Washington, réprime, sauvagement, le mouvement de protestation du peuple, pour, ainsi, maintenir les Al-Khalifa au pouvoir.

Les peuples arabes sont bien conscients du paradoxe qui caractérise la politique des deux poids deux mesures des pays occidentaux.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)