• Nombre de visites :
  • 488
  • 5/12/2011
  • Date :

La révélation fut la force motrice des mouvements prophétiques

hara

  Il ne fait pas de doute que, chaque Prophète commença sa mission au moment le plus opportun, où l’injustice, les conceptions erronées, la discrimination injuste, les dissensions et la négligence des devoirs étaient répandues et où la situation exigeait le déclenchement d’un mouvement réformateur en vue de dissiper les ténèbres et d’illuminer l’atmosphère par la lumière de la vertu et de la vérité.

Mais dans tous les cas, la vraie campagne pour changer les conditions intellectuelles et sociales débuta seulement sur ordre de la Révélation divine.

   Il est vrai que Moussã se sentit dès sa jeunesse, extrêmement perturbé et bouleversé par l’humiliation et l’asservissement de son peuple. Il était conscient que le pouvoir et la richesse se concentraient dans les mains d’une partie de la société alors que l’autre partie souffrait la pauvreté, l’esclavage, la peine et la torture. Mais il n’avait pas encore de plan pour entreprendre une action ou faire des réformes. Même lorsqu’il tua une personne du camp ennemi au cours d’un accrochage, il s’enfuit de la ville, dans un état de grande confusion, sentant que sa vie était en danger. Mais quelques années plus tard, lorsqu’il accéda à la prophétie et que la Révélation divine lui ordonna d’agir, il retourna dans la même ville, se dirigea tout droit vers Pharaon, l’ennemi puissant et dangereux de lui-même et de son peuple, et lui demanda de libérer les enfants d’Isrã’îl et de cesser de les tourmenter. C’est là seulement que les choses commencèrent à bouger. Jusqu’à l’âge de quarante ans, le Prophète de l’Islam avait vécu avec des gens analphabètes, dont le mode de vie était indigne d’un homme et très déraisonnable. Son esprit pur et clair perçut la perversion morale de la société et il en fut affligé. De temps en temps il faisait des efforts même pour prévenir une agression ou aplanir un différend. (1)

Mais il ne prenait pas de mesures pour prêcher la réforme sociale ou lancer une campagne à cet égard. Sa lancée ne commença que lorsqu’il reçut la première révélation dans une grotte située sur la colline de Harã’. Et ce fut l’événement qui annonça la naissance du Mouvement Islamique.

   C’est pourquoi on peut dire que la Révélation est le principal pilier et la pierre fondamentale de la mission des prophètes.

Note:

1. Sa participation au pacte connu sous le nom de "Hilf Al-Fudhûl" et l’histoire de la remise de la Pierre Noire à sa place en sont deux exemples.

Source: Behechti & Bãhonar, Philosophie de l’Islam, traduit par Abbas Ahmad al-Bostani, Publication de la Cité du Savoir, Canada.

Articles Relatifs:

Les Signes du Prophète

Les Miracles

Les buts des Prophètes

Le nombre des Prophètes

La Prophétie est la Grâce d’Allãh (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)