• Nombre de visites :
  • 3126
  • 9/12/2011
  • Date :

Les bras de la mère, la première école de l’enfant

les bras de la mère

* Aucune profession n’est plus digne que celle de la mère.

* Le service rendu par la mère à la société est supérieur à celui rendu par l’enseignant, et supérieur au service rendu par quiconque.

* Les bras de la mère constituent la première école de l’enfant.

* Auprès de la mère les enfants seront mieux formés qu’auprès des maîtres.

* Les bras de la mère sont la plus grande école où est formé l’enfant.

* Les mères vertueuses offriront des enfants vertueux à la société.

* Que Dieu ne le veuille, une mère indigne élèvera un enfant indigne.

* Vous les dames, vous avez le privilège d’être mère, ce qui vous fait devancer les hommes.

* L’édification d’un pays, dépend de vous, les mères; la ruine reconstruction des pays vous sont subordonnées.

* Que la miséricorde de Dieu soit sur les mères qui ont envoyé leurs jeune forts et énergiques au champ de la défense du juste et s’en glorifient du martyre.

* Est victorieuse, la nation dont les mères et les sœurs courageuses se vantent de la mort de leurs vaillants jeunes qui sont dans les rangs des martyrs.

* Les vaillantes mères des fils de l’Islam ont fait revivre le souvenir du dévouement et la bravoure des femmes héroïnes tout au long de l’histoire.

* En fait, l’éducation commence des bras purs de la mère et du foyer du père, et une éducation islamique et correcte jetteront les bases de l’indépendance et de la liberté et de l’engagement vis-à-vis des intérêts du pays.

Source: Imam Khomeyni, Maximes, conseils et recommandations, éd. Fondation de la rédaction et de la publication des œuvres de l’Imam Khomeyni, Téhéran, 1995, PP.191-192.

Articles Relatifs:

Le rôle de la mère dans l’éducation

M comme mère

Le giron de la mère est une école

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)