• Nombre de visites :
  • 366
  • 9/12/2011
  • Date :

Le coup d’état du Ridhã Khãn

ridha khan

   Le coup d’état du Ridhã Khãn au 3 Esfand 1299 de l’Hégire Solaire qui d’après des documents et des preuves historiques digne de foi, était soutenu et organisé par les anglais, mit fin au règne des Qãjãr et limita relativement l’ordre féodal des propriétaires fonciers et des bandits, mais instaura une telle dictature que grâce à elle, mille famille dominèrent les destinées de la nation opprimée d’Iran et la dynastie Pahlavi assuma à elle seule le rôle de tous les féodaux et les bandits.

Durant les vingt années de son règne, Ridhã Khãn, avait mis main sur plus de la moitié des terres fertiles de l’Iran et fit émettre officiellement, les actes de propriété en son nom.

   Il établit une organisation beaucoup plus développée que les grands ministères pour conserver et entretenir les biens royaux et pour arriver à cette fin, il fit même ratifier, par son soi-disant parlement, des dizaines de projets et de propositions de loi pour surmonter les difficultés légales qui existaient devant le transfert des actes de propriété des terrains, et même ceux des terrains appartenant aux fondations pieuses.  

L’histoire des propriétés et des bijoux royaux s’est consacrée une grande partie de sa biographie rédigée par ses amis ou ses ennemis. Les bases de la politique intérieure de Ridhã Khãn étaient assises sur les trois principes suivants: "Un gouvernement militaire policière et totalitaire", "la lutte tous azimut contre la religion et le clergé islamique" et "l’occidentalisme" et elles perdurèrent pendant tout son règne.

Source: ANSARI. Hamid, Le récit de l’éveil, éd. Fondation pour la Rédaction et la Publication des œuvres de l’Imam Khomeyni, Téhéran, 1996, PP. 29-31.

Articles Relatifs:

La famille du Vénéré Imam était familière au Jihãd

L’Imam Khomeyni sur les fronts du soulèvement

Les étudiants de l’Imam Khomeyni

Imam Khomeyni comme le soldat de l’Islam

Imam Khomeyni comme l’un des maîtres de Fiqh

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)