• Nombre de visites :
  • 331
  • 9/12/2011
  • Date :

Le clergé durant le règne de Ridhã Khãn

ridha khan

   Durant le règne de Ridhã Khãn, le clergé islamique d’Iran qui, après les événements qui suivirent la révolution constitutionnelle, se trouvait prise entre les attaques des gouvernements de l’époque et des laquais de l’Angleterre d’une part et de l’hostilité des esprits occidentalisés intellectuels d’autre part, déploya des efforts pour défendre l’Islam et sauvegarder son entité.

L’Ayatollãh-ol-Ozmã Hãj Cheik Abdol Karim Hãëri émigra d’Arak à Qom, à l’invitation des Ulémas de cette ville.

   Peu après l’Imam Khomeyni qui, grâce à ses talents prodigieux avait rapidement terminé les cours préparatoires et des premiers nivaux des centres théologiques de Khomeyn et d’Arak, émigra à Qom et participa activement, à la consolidation de la situation du centre, nouvellement, fondé de Qom et il fut très vite estimé comme l’un des érudits de cette école en matière de gnose, de philosophie, de fiqh et des principes.

Comme on l’a déjà dit, à cette époque, la sauvegarde du prestige du clergé religieux et des sources d’imitation figurait parmi les buts, les plus urgents qui devraient déjouer les politiques anticléricales de Ridhã Khãn et de son fils.

   Ceci dit l’honoré Imam, malgré des divergences de vue qu’il avait dans certains cas avec l’Ayatollãh-ol-Ozmã Hãëri et plus tard avec l’Ayatollãh-ol-Ozmã Boroujerdi, quant à la manière dont les centres théologiques devaient se comporter vis-à-vis des sources d’Imitation et quant au rôle du clergé islamique dans ce contexte, il était toujours l’un des partisans acharnés de la suprématie de la source d’Imitation et tout au long de la période d’Autorité de ces deux éminentes personnalités, il avait servi leur cause. L’Imam Khomeyni  s’intéressait particulièrement aux affaires politiques et sociales.

Source: ANSARI. Hamid, Le récit de l’éveil, éd. Fondation pour la Rédaction et la Publication des œuvres de l’Imam Khomeyni, Téhéran, 1996, PP. 31-32.

Articles Relatifs:

Le coup d’état du Ridhã Khãn

La famille du Vénéré Imam était familière au Jihãd

L’Imam Khomeyni sur les fronts du soulèvement

Les étudiants de l’Imam Khomeyni

Imam Khomeyni comme le soldat de l’Islam

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)