• Nombre de visites :
  • 263
  • 11/12/2011
  • Date :

Najib Mikati condamne la violation de l’espace aérien de l’Iran par les Etats-Unis

najib mikati

   Le premier ministre libanais, Najib Mikati, rappelant que son pays est victime de violations fréquentes de ces frontières et de son espace aérien par le régime israélien, a condamné fermement la violation de l’espace aérien de l’Iran par les États-Unis.

Gholamreza Roknabadi rapportant les propos du premier ministre libanais a précisé que violer l’espace aérien de l’Iran par l’intermédiaire de drones américains constitue une étape dangereuse dans le cadre d’autres actions provocatrices menées contre l’Iran par les Etats-Unis.

   Il a estimé que ces actions des États-Unis constituaient une violation de la Charte des Nations Unies et des lois internationales soulignant que Washington était seul responsable des conséquences de son geste dangereux.

Le président du Liban et du parlement libanais ont déjà condamné, pour leur part, l’action américaine tout en qualifiant «d’étonnante» la capacité militaire de l’Iran qui a abattu le drone américain.

    La télévision d’Etat iranienne a diffusé, jeudi 8 décembre, des images décrites comme celles d’un drone furtif américain abattu dans l’est de l’Iran la semaine dernière.

L’armée iranienne a abattu un drone - appareil de reconnaissance sans pilote - américain au-dessus de l’est du pays, selonune source militaire.

    "Les forces armées de l’Iran ont abattu un drone américain de type RQ-170 dans l’est du pays", a précisé la chaîne. "Ce drone espion qui n’est pas trop endommagé a été saisi par les forces armées iraniennes."

"La riposte militaire iranienne à cette violation de notre espace aérien par ce drone espion ne sera pas limitée aux frontières de l’Iran", a-t-on ajouté de même source.

   Lundi, des officiels américains avaient annoncé au Washington Post qu’un drone de type RQ-170, dit "Sentinelle", avait été perdu en Iran, et qu’il appartenait à la CIA, qui l’utilise pour des missions de surveillance.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)