• Nombre de visites :
  • 1859
  • 14/12/2011
  • Date :

Pleurer

la pluie

Sous les arbres, les ombres pleurent au soleil vert couchant

Les branches attendent le sort du nuage

Et le ciel est comme moi brumeux et endolori

Le vent apporte l’odeur de la terre humide

Les herbes au passage de la nuit sont tristes

Ah! Sur quels champs pleut-il?

Brûle le jardin dans l’espoir de la pluie

Tel mon cœur désirant fondre en larmes…

Houshang Ebtehãj

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)