• Nombre de visites :
  • 333
  • 16/12/2011
  • Date :

La politique révolutionnaire de l’Imam concernant le domaine juridique

imam ali

   L’Imam a accédé au pouvoir dans une société qui avait hérité la corruption. Beaucoup de problèmes complexes l’attendaient sur tous les plans. Il a ainsi annoncé la nouvelle politique révolutionnaire qu’il a décidé de suivre en vue de réaliser les objectifs pour lesquels il avait accepté le Califat.

Malheureusement, beaucoup de soupçons ont été soulevés et bien des opinions hâtives ont été émises à propos de la politique et des nombreuses réformes de l’Imam ’Ali. Ces jugements erronés étaient d’autant plus répandus, qu’ils sont rapportés couramment dans les livres d’histoire, et devenus pour les lecteurs des évidences indiscutables ne nécessitant aucune démonstration.

   Dans ce domaine, les réformes de l’Imam ont porté sur l’abolition du principe du favoritisme dans la distribution des payes et son remplacement par le principe de l’égalité entre tous les musulmans, tant dans les devoirs que dans les droits.

L’Imam ’Ali disait: «Je chéris le faible jusqu’à ce que je lui obtienne justice, et poursuit le fort jusqu’à ce que je lui arrache ce qu’il doit».(1)

Note:

1. "Nahj Al-Balãghah

Source: L’IMAM ’ALI, Edité et traduit par Abbas Ahmad Al-Bostani, Canada, 2000.

Articles Relatifs:

Le Noble Prophète avait désigné l’Imam ’Ali comme son successeur (2)

Le Noble Prophète avait désigné l’Imam ’Ali comme son successeur (1)

Lorsque l’Imam ’Ali  était à la tête du pouvoir

Le modèle parfait de l’école islamique

La position de l’Imam sur sa désignation du calife

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)