• Nombre de visites :
  • 518
  • 5/1/2012
  • Date :

La réponse d’Imam à Marwan

imam al-hussayn

Traduit par M. Rastegar

   "L’Imam Hussayn (S.L.) entendit les propos sinistres de Marwan, il l’apostropha avec mépris et dit: "Ô fils du péché! Ni toi ni Walid, vous ne pouvez pas commettre un tel crime. Puisque tu l’as dit, je vais te dire une vérité. Ecoute! Nous sommes la famille de la prophétie. Les anges célestes fréquentaient notre demeure, et Dieu unique nous avait accordé la primauté dans la création de l’univers, et Il donna à notre famille le sceau de la fin de la prophétie. Yazid est un homme corrompu et vicieux.

Un homme comme moi ne lui prêtera jamais son allégeance. " Marwan et Walid ne s’attendaient pas à une si ferme résistance de la part du Prince des martyrs, et ils restèrent tous confus devant la grandeur spirituelle du vénéré Imam Hussayn (S.L.).

   Le vénéré Imam Hussayn (S.L.) quitta les lieux, mais Marwan voulait planifier un dessein pour obliger le vénéré Imam Hussayn (S.L.) à donner serment d’allégeance à Yazid. Il décida alors de rencontrer de nouveau l’Imam Hussayn (S.L.) pour renouveler sa proposition sinistre. Lorsqu’il rencontra de nouveau l’Imam Hussayn (S.L.), il lui dit : "Ô Aba AbdAllãh ! Je te donne un conseil ! Ecoute-le et prête ton allégeance à Yazid. Car c’est mieux pour toi dans ce monde et dans l’au-delà. " L’Imam lui répondit courageusement: "Adieux à l’Islam, si le leadership de l’Oummah musulmane devrait être confié à un corrompu comme Yazid ! Je jure Dieu que j’ai entendu mon grand-père, le vénéré Prophète (S.D.L.D), dire que le leadership des descendants d’Abou Sufiyan est illicite. " (1)

Note:

(1) Ibn Athir: (الکامل في التاريخ), vol. 4, p. 577 ; Seyed ibn Tavous: (اللهوف), p. 11 ; (ناسخ التواريخ), vol. 1, pp. 152-154 et 380.; Abass Ali Eslami: La voie de Hussayn, pp. 19-21.; Le martyr Hasheminejad: La leçon que Hussayn donna aux hommes, pp. 207-210.

Articles Relatifs:

Prêter le serment d’allégeance à Yazid

La mine d’Imam le jour d’Ashourã

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)