• Nombre de visites :
  • 495
  • 5/1/2012
  • Date :

La défaite apparente d’Imam Hussayn

imam hussayn

Traduit par M. Rastegar

   La défaite apparente de l’Imam Hussayn (S.L.) fut en réalité une victoire absolue, car elle ouvrit le chemin pour l’action des partisans de la liberté et des vertus humaines. À ce propos, le défunt Imam Khomeyni a dit: "Le vénéré Prince des martyrs (S.L.) fut vaincu devant les troupes de Yazid qui tuèrent lui et ses amis à Karbalã. Cependant, ces derniers imposèrent une si grande défaite au gouvernement de Moaviyah qui fut anéanti à jamais. " (1) L’Imam Khomeyni a décrit la défaite apparente de l’Imam Hussayn en ces termes:

"À Karbalã, l’Imam Hussayn (S.L.) fut vaincu. Mais ce n’était pas une véritable défaite, car il fut tué pour revivifier l’univers tout entier." (2)

   Il est impossible d’imaginer un échec pour l’homme qui obtient sa véritable dignité et pour l’épopée de la défense du juste. Pour commenter le verset 40 de la Sourate 40 du noble Coran, Seyed Qotb donne l’exemple de l’Ashourã pour la victoire du juste sur l’injuste et le secours divin aux croyants. Il écrit: "En apparence et selon les critères superficiels, le martyre de l’Imam Hussayn (S.L.) ne fut qu’une défaite. Mais en réalité, et selon les critères sublimes, son action était une grande victoire. " (3) Le mutazilite Ibn Abel Hadid écrit à ce propos: "L’Imam Hussayn fils d’Ali ibn Abu Talib (S.L.) est le maître des gens qui n’ont pas accepté le mépris. C’est lui qui donna aux gens la leçon du courage, et de la mort au lieu de vivre dans l’ombre des épées." (4)

Avec le soulèvement de l’Ashourã et le martyre de l’Imam Hussayn (S.L.) et de ses compagnons, la dignité humaine a pris un nouveau sens et un nouvel éclat. Après ce grand événement, il n’y a plus d’excuse pour les hommes combattants et libres qui ne peuvent plus supporter l’oppression et le mépris. Mos’ab ibn Zubair dit à la vénéré Sakineh, fille de l’Imam Hussayn (S.L.): "Ton père ne laissa plus d’excuse à aucun homme libre. "

Notes:

(1) Imam Khomeyni: Le livre de la lumière, vol. 8, p. 47.

(2) Ibid., vol. 12, p. 119.

(3) Seyed Qotb : (في ضلال القرآن), vol. 5, p. 3086.

(4) Le commentaire de la Voie de l’Eloquence, vol. 3, p. 249.

Articles Relatifs:

L’Imam et ses compagnons

La chanson composée par Farvat-ibn-Massic

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)