• Nombre de visites :
  • 411
  • 5/1/2012
  • Date :

Le rival d’Imam Hussayn

imam hussayn

Traduit par M. Rastegar

   Mos’ab ibn Zubair qui se croyait rival de l’Imam Hussayn pour le califat, a dit du martyre de l’Imam Hussayn (S.L.) : "Hussayn préféra la mort dans l’honnêteté à la vie dans le mépris. " Il cita ensuite un poème qui dit: "Les grands homme de la famille hachémite résistèrent à l’oppression et devinrent exemplaires pour tous les grands hommes de l’histoire. " (1)

Quand les amis de Mos’ab le quittèrent, il resta seul avec quelques-uns de ses proches. Il cassa la gaine de son épée et dit : "Les grands hommes des hachémites instaurèrent la tradition de la résistance et devinrent les maîtres de ceux qui souhaitent la grandeur et la dignité. " (2) Quand ses amis l’entendirent dire ces mots, ils comprirent qu’il voulait être tué.

L’Imam Khomeiny et la grandeur issue de l’Ashourã

   Dans ses discours et propos, le défunt Imam Khomeyni _que sa demeure soit au paradis_ insistait souvent sur les enseignements de l’Ashourã en tant qu’exemple de la dignité et de la grandeur. À ce propos, l’Imam Khomeyni a dit : "Le vénéré Prince des martyrs (S.L.) apprit aux hommes ce qu’il faut faire devant l’oppression et les oppresseurs. Il savait dès le premier pas que le chemin qu’il avait pris le conduira à sacrifier lui et tous ses proches et amis. Il savait qu’il devait sacrifier ses êtres chers pour la grandeur de l’Islam. Il connaissait donc le sort qui l’attendait au bout de ce chemin. Si l’Imam Hussayn (S.L.) ne s’était pas soulevé, Yazid et ses hommes auraient réussi à falsifier l’Islam … L’Imam Hussayn (S.L.) indiqua le chemin du juste à toute l’histoire… N’ayez pas peur du nombre faible de vos compagnons … Les gens peuvent être peu nombreux, mais ils peuvent rester capables de tout et dignes de tout. " (3)

En effet, l’Imam Khomeyni était lui-même de ces héros épiques. À l’instar de ses purs aïeux, il ne se soumit jamais à la bassesse et au mépris. Il supporta l’exil, il se prépara à tout risque contre sa vie et sa personne, mais il priva les puissances rebelles et arrogantes du moindre espoir pour le voir accepter le moindre compromis. À ce propos, il avait dit : "Je suis prêt à offrir mon cœur aux baïonnettes de vos agents (du régime Pahlavi), mais je ne serai jamais disposé à accepter votre hégémonie et à me plier devant votre oppression. " (4)

Notes:

(1) l’Acte du 2e Congrès international de l’Imam Khomeyni et de la culture de l’Ashourã, vol. 2, p. 421.

(2) Le commentaire de la Voie de l’Eloquence, vol. 3, p. 249.

(3) Imam Khomeyni: Le livre de la lumière, vol. 17, pp. 58-62.

(4) Imam Khomeyni: Les sentences, p. 228.

Articles Relatifs:

La défaite apparente d’Imam Hussayn

L’Imam et ses compagnons

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)