• Nombre de visites :
  • 1571
  • 5/1/2012
  • Date :

L’arrestation d’Imam Khomeyni

imam khomeyni

Traduit par M. Rastegar

Les agents de l’ancien régime arrêtèrent l’Imam Khomeyni, et ils transférèrent le même jour à Téhéran pour l’emprisonner. Cet emprisonnement pourrait éventuellement finir par l’assassinat de l’Imam Khomeyni.

   Sur la route vers Téhéran, c’était l’Imam Khomeyni qui essayait de calmer les agents angoissés qui l’avaient arrêté. Il raconta plus tard ce souvenir en ces termes : "J’ai mi ma main sur leurs genoux et je leur ai dit : ’Je suis là, ne vous en faites pas. Tant que je suis là, n’ayez pas peur.’ Enfin, j’ai réussi à les calmer et dissiper leur angoisse. " (1) Ce courage puisait sans doute sa source dans le fait que l’Imam Khomeyni avait réussi à libérer son âme pure des désirs matériels et éphémères. En effet, c’était à l’école du vénéré Imam Hussayn (S.L.) qu’il avait appris cette élévation spirituelle, ce détachement et ces vertus. D’ailleurs, il avait évoqué cette vérité : "Nous sommes au début du mois de Moharram : le mois de l’épopée, du courage et du sacrifice. C’est le mois de la victoire du sang sur l’épée. C’est le mois de la victoire éternelle du juste sur l’injuste et de la honte pour le camp des oppresseurs et des puissances diaboliques. C’est le mois où l’Imam des Musulmans nous apprit la voie du combat contre les oppresseurs de l’histoire. C’est le mois de la victoire certaine des poings serrés des partisans de la liberté et de l’indépendance sur les tanks, les mitraillettes et des troupes de Satan, pour que le juste anéanti à jamais l’injuste. " (2)

Comme son vénéré aïeul, l’Imam Hussayn (S.L.) l’Imam Khomeyni n’est jamais revenu sur ses positions de principe. Face à l’arrogance, les infidèles et les hypocrites, il criait : "Jamais Khomeyni ne se taira devant les hommes démoniaques, les infidèles et les mécréants qui agressent la sainteté du noble Coran, de la famille du Prophète, l’Oummah du vénéré Mohammad et les adeptes des religions abrahamiques. Jamais il ne restera silencieux devant les scènes du malheur et du mépris infligés aux Musulmans.

Notes:

(1) Pas à pas avec le soleil, vol. 3, pp. 10-11.

(2) Le soulèvement de l’Ashourã à travers les messages de l’Imam Khomeyni, p. 23.

Articles Relatifs:

La famille du Vénéré Imam était familière au Jihãd

L’Imam Khomeyni sur les fronts du soulèvement

Les étudiants de l’Imam Khomeyni

Imam Khomeyni comme le soldat de l’Islam

Imam Khomeyni comme l’un des maîtres de Fiqh

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)