• Nombre de visites :
  • 482
  • 16/2/2012
  • Date :

Pourquoi mon époux rompt-t-il avec moi? (2)

rupture

   La prise de distance se complète d’ordinaire par l’obstination. La personne qui l’adopte cherche à envoyer un message et obtenir le résultat qu’il désire. Si les choses progressent dans un sens qu’elle ne désire pas, l’obstination se poursuivra. Néanmoins ce comportement progresse parfois au point qu’il devient une maladie. Dans ce cas, rien ne peut être admis de la part de l’autre partie.

Par conséquent, la rupture et l’obstination sont deux comportements différents même si elles proviennent des mêmes caractéristiques morales. Elles sont d’une manière générale le fruit de la colère chez les gens introvertis, faibles, prudents, timides, taciturnes, réservés et mystérieux.

   Certes la rupture peut être entreprise par qui que ce soit, mais elle s’observe plutôt chez les individus dont les traits viennent d’être mentionnés, parce qu’ils sont des gens réservés: ils ont peur et nourrissent des inquiétudes cachées. Ils ne commettent pas d’actes violents ou précis à documenter, pour éviter d’être condamné. Le choix de la rupture vient de ce même trait. La rupture place l’autre partie dans une position de détresse sans qu’elle ait aucune voix, ni coût. La prise de distance peut également résulter des conditions particulières de la vie, par exemple une existence conditionnée par les gens tyranniques et oppresseurs et la répression des volontés et des désirs naturels qui conduisent l’homme à rompre avec autrui et à l’obstination. Elle peut également être un héritage qu’il ait reçu de ses parents, de ses proches ou bien être le résultat d’une reproduction automatique du comportement des parents, de la sœur et du frère aînés pendant l’enfance.

La rupture peut être une manière de se décharger de ses responsabilités. Pour ces gens, en général indolents et négligents, la rupture est une sorte de récompense. Certes ils ne s’en réjouissent pas, mais ils résolvent ainsi leurs problèmes provisoirement. Ils trouvent plus de sécurité dans la rupture, parce que pendant un temps ils n’auront plus à s’expliquer sur ce qu’ils ont accompli. Ce même comportement vient de la faiblesse et du manque de courage.

Anisseh Nochabadi

Traduit par Joseph Elysée

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)