• Nombre de visites :
  • 1372
  • 20/2/2012
  • Date :

L’Histoire de la soif

eau

   Sarah, l’épouse d’Abraham dit à son époux: «Puisque je ne peux pas te donner un enfant, épouse Agar! Elle t’apporterait peut-être un enfant! Plus tard, Abraham qui ayant eut quatre-vingt-six ans eut un fils qui semblait connaître le sens de la soif.

Abraham, son épouse Agar et son fils Ismaël voyagèrent vers le pays des fils de Jarham (1). Ils arrivèrent ensuite au désert aride de Bekka (2).

   Abraham dit: «Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée qui, vraiment, est tout autre qu’agricole, près de Ta Maison sanctifiée, afin, ô notre Seigneur, qu’ils établissent l’Officie.» (3)

Abraham regagna la Palestine, et il abandonna Agar et Ismaël dans cette vallée mystérieuse.

Agar se sentait si seule, avec son bébé innocent, dans une vallée aride, brûlant et complètement inhabité!

«Seigneur! que puis-je faire? Je ne suis qu’une étrangère ici. Comment allons-nous supporter la chaleur et la soif?» dit-elle.

Sous le soleil qui brûlait leur peau, Agar serrait contre elle son petit bébé! Mais elle n’avait plus de lait pour nourrir Ismaël assoiffé.

Elle laissa son enfant dans un coin, et alla en courant chercher de l’eau sur une colline. Elle ne trouva point d’eau. Elle s’inquiéta pour son bébé qu’elle avait laissé seul, et coura vite vers lui.

Notes:

(1) Nom d’une tribu yéménite. Le vénéré Ismaël se maria avec une femme de cette tribu.

(2) Ancien nom de la ville sainte de la Mecque.

(3) Sourate 14, verset 37.

M. Aqãmiri

Traduit par M. Rastegar

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)