• Nombre de visites :
  • 433
  • 21/2/2012
  • Date :

Un peu d’émotion, c’est toujours utile!

famille

Traduit par M. Rastegar

   Ne restez pas insensible aux gestes d’affections des autres! Imaginons que votre mari vous offre un manteau. C’est un geste qui peut traduire ses émotions: «Je l’ai acheté, parce que je pensais à toi.» Mais Madame, insensible et détachée, lui dit: «D’accord, mets-le dans le placard.» Comme si rien n’était! Le mari déboussolé et désemparé, se dit qu’il avait eu tort de faire un tel geste, et il se promettrait peut-être de ne plus jamais le répéter. La froideur et l’insensibilité gagent ainsi du terrain dans votre vie conjugale.

Et si le cadeau venait de la part d’une mère ou d’une sœur? Nous avons tous vu des cas où Madame formulent mille phrases de remerciement et dit qu’il lui est encore impossible de les remercier comme il conviendrait! Or, le cadeau de son époux était plus précieux et encore plus important!

   Cela peut être également valable pour Messieurs. A l’occasion du jour des pères, Madame achète pour son mari une chemise, avec l’argent qu’elle a mis de côté depuis un temps. Mais quand elle l’offre avec enthousiasme à Monsieur, celui-ci lui dit: « Tu sais que ne j’aime pas du tout cette couleur!»  

Comme c’est moche, mon frère! Il est peut-être vrai que tu n’aimes ni la chemise ni la couleur, mais en signe de reconnaissance, tu aurais dû au moins la mettre plusieurs jours de suite. Pour répondre à une affection, il faut exprimer une émotion!

Articles Relatifs:

La communication amoureuse (2)

La communication amoureuse (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)