• Nombre de visites :
  • 343
  • 23/2/2012
  • Date :

Ne nous servons pas des dons du Grand Seigneur pour commettre des péchés!

péché

Traduit par M. Rastegar

   Un serviteur reconnaissant envers son Seigneur est celui qui ne commet jamais des péchés en se servant des faveurs et des dons qu’Il lui a accordés et ne s’oppose pas à ses recommandations, faites dans ses propres intérêts.

     Quel  grand et lourd crime que de se servir des bienfaits de son Seigneur, dont les organes de son corps, nourriture, terre et de l’air pour commettre des péchés et de s’opposer à son Créateur qui a  accordé, par sa bienveillance et sa générosité, à ses  serviteurs, tous ces faveur et bontés!

Afin de commettre un péché, le pécheur est obligé de se servir des bienfaits divins; par exemple, si l’on veut regarder une femme non-intime ou bien que l’on veut trahir son pays, il doit se servir de ses yeux, sa fortune, etc. pour qu’il atteigne ses objectifs sataniques.

     Celui qui veut se réjouir d’une chanson illicite, d’une voix interdite, des musiques absorbant la foi et qui veut s’adonner aux plaisirs illicites, ne se serve-t-il pas des oreilles et de la fortune que son Seigneur lui a accordées?

De même, celui qui ment, diffame, se moque d’autrui, calomnie, allume le brandon de la discorde, sème la zizanie, insulte, propage des futilités, contredit ce qui est juste, déraisonne et témoigne contre la vérité, ne sera pas capable de le faire sans se servir de la faculté du langage, offert  par son Seigneur.

Ceux qui désobéissent au Tout Puissant et se livrent à des péchés, ne profitent-ils pas de leurs existences et possessions octroyées par le Créateur?

Source: Mysticisme islamique, Ayatollãh Hussayn Ansãriyãn  

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)