• Nombre de visites :
  • 658
  • 23/2/2012
  • Date :

Ciel pleure le martyre de l’Imam Hussayn (S.L.)

moharram

Traduit par M. Rastegar

 «Les sept ciels et la terre pleurèrent le martyre de l’Imam Hussayn (S.L.). Au jour de l’Ashourã, quatre mille anges descendirent du ciel pour secourir le vénéré Imam Hussayn (S.L.) et ils virent comment il tomba en martyr. Dieu chargea ces anges de rester en permanence auprès du saint mausolée de l’Imam Hussayn (S.L.) jusqu’à la parousie du vénéré Imam du temps (S.L.), pour être comptés ensuite au rang de ses compagnies. Leur slogan est "Ô les vengeurs du sang de l’Imam Hussayn (S.L.)".» 

Enfin le vénéré Imam Ridhã (S.L.) dit: «Ô fils de Shabib! Si tu veux être logé au paradis céleste avec nous, sois triste quand nous le sommes, et sois joyeux quand nous le sommes. Ton amitié pour nous te garantira d’être auprès de nous au jour de la résurrection, car Dieu le Très-haut ressuscitera celui qui aimait un morceau de pierre auprès de la pierre qu’il adorait.»

Recommandations morales

À l’arrivée du mois de Moharram, mois du deuil et du chagrin pour les Gens de la Demeure (S.E.), il convient d’évoquer ici les recommandations morales du célèbre Mystique pieux l’Ayatollãh Mirzã Javãd Mãleki Tabrizi, qu’il a regroupé dans un ouvrage intitulé «Les contrôles du cœur au mois de Moharram». Nous souhaitons que ces leçons spirituelles nous permettent de mieux profiter des vertus du deuil pour le vénéré Imam Hussayn (S.L.). Dans ses recommandations morales, ce Mystique parfait, outre de nous inciter à rappeler le deuil des Gens de la Demeure (S.E.), nous offre des critères pour pouvoir évaluer le niveau de notre foi et de notre sincérité à l’égard du deuil du vénéré Imam Hussayn (S.L.).

Source: Agence de Presse de la République Islamique d’Iran (IRNA)

Articles Relatifs:

Les contrôles du cœur au mois de Moharram

Explication de l’Imam

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)