• Nombre de visites :
  • 319
  • 23/2/2012
  • Date :

Les croyants et la voix paradisiaque   

nature

Traduit par M. Rastegar

   Selon un hadith du vénéré Prophète (S.D.L.D.): «Lorsqu’un croyant entre dans le paradis, deux vierges paradisiaques aux yeux doux s’assoient auprès de lui, l’une à ses pieds l’autre devant lui. Avec leur voix belle et douce, elles chantent pour lui des airs qui n’ont rien à voir avec des chants sataniques, car ces chants ne sont que des louanges faites au Seigneur.» (Les Mers des lumières, vol. 8, p. 196)

Il est à noter que les versets coraniques ne font pas directement allusion aux airs et à la musique dans le paradis, pourtant dans certains versets du noble Coran il existe une énergie positive qui transforme en certitude les sentiments d’étonnement et de surprise, et qui les empêchant de se transformer en doute et incertitude. Cette énergie nous donne de la force pour "croire" au lieu de "douter", et le pouvoir dont nous avons tant besoin pour nous repentir, faire de bonnes œuvres et résister aux maux et aux souffrances de ce monde.

   Le verset 17 de la sourate 32 confirme cette vérité:

فَلا تَعْلَمُ نَفْسٌ ما أُخْفِيَ لَهُمْ مِنْ قُرَّةِ أَعْيُنٍ‌جَزاءً به ما کانُوا يَعْمَلُون

«Pourtant, nul ne sait ce qui leur est réservé de fraîcheur des yeux, en paiement de ce qu’ils œuvrent.»

Articles Relatifs:

L’avis du Messager de Dieu (S.D.L.D.)

La brise qui souffle dans le paradis

De la musique au Paradis

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)