• Nombre de visites :
  • 695
  • 26/2/2012
  • Date :

Moharram en Afrique du nord

moharram

Traduit par M. Rastegar

   Le passé et le début de l’Islam en Afrique revient à l’époque du Prophète quand ses compagnons ont émigré à l’Abyssinie, et progressivement l’islam s’y était déployé en 1ère siècle de l’Hégire par les activités commerciales. Une partie remarquable des musulmans de l’Afrique, surtout ceux de l’Est de l’Afrique, sont des chiites. Les chiites se sont emparé le pouvoir au nord de ce continent au 4ème à 6ème siècle, mais Salahedin Ayyoubide les a dispersée. Il est à noter que les Iraniens au cours de ces derniers siècles ont construit des édifices sacrés, et ont vulgarisé les rites religieux dans les pays Africains comme Somali, Kenya et Tanzanie.

L’Afrique du Nord

Algérie

   Les Algériens aiment beaucoup la noble famille du Prophète (S.D.L.D.) et surtout Imam ’Ali (S.L.), preuve est que plusieurs des algériens ont choisi Sayyed ’Ali comme le nom pour leurs enfants; ils se trouvent, plus que les autres nations de l’Afrique, attachés à Imam ’Ali (S.L.) et à l’Imam Hussayn (S.L.). Dans ce sens qu’en Algérie le jour d’Achoura est officiellement férié.

En Alger, on constate partout des lieux du culte chiite destinés à la cérémonie de Moharram à tel point que nous pouvons dire que la plupart des algériens pratiquants sont d’une façon à l’autre en relation avec la noble génération alide. Les orateurs et les prédicateurs algériens donnent une grande importance à l’invocation de la bénédiction pour la famille du prophète (S.D.L.D.).

La Tunisie

   En 909 de l’ère chrétienne les Fatimides ont dominé sur la Tunisie, et ont commencé à propager le chiisme dans ce pays.

Au cours de l’histoire, les Fatimides ont subie des attaques de la part des autres pouvoirs et par conséquent le chiisme s’est, petit à petit, affaiblie, à tel point qu’aujourd’hui la majorité de ce pays est les sunnites et on voie à peine des traces du chiisme, finalement on ne voie presque rien des cérémonies religieuses de Moharrem.

  Ajoutons que la modernisation du régime, au cours de ces dernières années, a aboutis à l’affaiblissement les coutumes et la cérémonie d’Achoura, même à l’annulation de ce jour étant férié dans ce pays.

L’Egypte

   Au cours de l’histoire, la culture religieuse de ce pays a été à plusieurs reprises modifiée, mais par la domination des Fatimides en Egypte l’ère du chiisme a été lancée. C’est depuis ce temps que les occasions comme: Moharrem, l’anniversaire de la naissance du Prophète (S.D.L.D.), fête de Ramadan, fête du sacrifice, 15 Shabãn (l’anniversaire de la naissance du 12ème Imam(S.L.) ) l’anniversaire de la Naissance de Imam Hassan et Imam Hussayn et celle de Sa Sacrée Seigneurie Zahrã (S.E.) fête de Ghadir (la désignation de l’Imam ’Ali (S.L.) à la succession du Prophète) ainsi que la fête de nouvel an sont devenue des événements important en Egypt.

Articles Relatifs:

Etat d’âme des Chiites pendant le mois de Moharram

Amitié envers l’mam Hussayn (S.L.)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)