• Nombre de visites :
  • 467
  • 26/2/2012
  • Date :

Comment éprouver le plaisir de l’adoration de Dieu?

prière

Traduit par M. Rastegar

   Un jour, le vénéré Moïse (S.L.) vit sur son chemin un jeune homme impoli et audacieux qui lui dit: «Ô Moïse! Je ne ferai jamais ce que ton Dieu nous dit de faire. Et je ferai toujours ce que ton Dieu nous interdit. Dis à ton Dieu de me punir comme bon lui semble!»

   Le vénéré Moïse (S.L.) lui tourna le dos et prit son chemin. Un jour, quand il priait, Dieu le Très-haut lui dit: «Nous avons entendu le message que ce jeune homme t’avait confié à nous apporter, bien que tu aies honte de Nous l’apporter. Maintenant, apporte Notre message à ce jeune homme. Dis-lui que Nous lui avons un si grand châtiment qu’il ne pourrait même pas imaginer. Dis-lui qu’il ne le sentait pas pour le moment, mais qu’il l’apprendra le jour où il n’en trouvera aucun refuge.» 

Le vénéré Moïse (S.L.) a de dire: «Ô Seigneur! Ce jeune homme que j’avais rencontré était joyeux et heureux. Je ne l’ai vu souffrir d’aucun mal.»

   Dieu dit: «Ô Moïse, quand Notre colère frappe un humain, le plus grand mal qui lui arrive c’est de ne plus éprouver du plaisir de la prière. En n’éprouvant pas de plaisir dans la prière, il m’abandonnera et il méritera le châtiment éternel et le feu de l’enfer. C’est de ce mal que j’ai puni ce jeune homme. Il ne le sent pas maintenant, mais s’en rendra compte bientôt.»

La voie qui mène à éprouver le plaisir et la douceur de la prière passe par le cœur de l’homme: l’épuration, l’abandon des plaisirs charnels, la lutte contre les caprices et les désirs excessifs, la connaissance de Dieu et l’amour pour le Créateur. Pour que le fidèle prenne du plaisir de la prière, il faut laisser entrer Dieu et Son amour dans son cœur. Pour réussir dans cette connaissance et éprouver la douceur de la prière, le fidèle doit s’engager dans le grand Jihãd: la lutte contre son âme.

   L’absence du plaisir et de la joie pendant la prière est un symptôme de notre échec dans la lutte contre nos désirs charnels. Le péché et les désirs vicieux font dresser un obstacle dans notre cœur pour empêcher la connaissance de Dieu et Son amour d’y entrer.

Articles Relatifs:

Quelles sont les attitudes de l’homme devant les bienfaits du Seigneur 

La gratitude pour la vie, la santé,…

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)