• Nombre de visites :
  • 1683
  • 28/2/2012
  • Date :

Idée de l’Imam Ali (S.L.) sur la majorité

imam ’ali

Traduit par M. Rastegar

Pourtant dans l’optique du vénéré Imam Ali (S.L.), l’opinion de la majorité n’est pas nécessairement compatible avec la vérité et la justice. Il avait fondé son gouvernement sur le principe de la soumission à la vérité dont il était lui-même le plus grand commentateur.

   Quand la majorité se soumettait à la vérité et au juste, le vénéré Imam ’Ali (S.L.) l’accompagnait. Mais quand il voyait la majorité des gens sortir du chemin du juste, le vénéré Imam ’Ali n’hésitait pas de s’en démarquer pour rester toujours dans le camp du juste. Il dit à son compagnon: «Ammar, si tu vois les gens prendre leur chemin, et ’Ali prendre le sien, laisse-les et reste toujours avec ’Ali, car il ne conduira jamais vers l’injuste.» (کنز العمال )Kanz-al-Ommal, vol. 12, hadith 1212)

   La démocratie religieuse respect entièrement la volonté du peuple et l’opinion de la majorité, mais pour elle, ni l’individu ni la majorité ne priment jamais la volonté divine et la Charia. En outre, c’est dans le cadre des enseignements de l’Islam que la démocratie religieuse se fixe, comme mission, la défense des intérêts collectifs, en les considérant comme prioritaire par rapport aux intérêts individuels.

Malgré les différences qui existent entre la démocratie religieuse et le libéralisme, les deux systèmes partagent également plusieurs points de vue.

Bahrãm Akhavãn Kãzemi

Articles Relatifs:

Consentement et le contrat social

Garantir les intérêts du peuple

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)