• Nombre de visites :
  • 384
  • 4/3/2012
  • Date :

Téhéran et Alger examinent l’élargissement de leur coopération

mohammad nahavandian

   Mohammad Nahavandian a déclaré l’Iran prêt à investir dans divers secteurs économiques notamment le pétrole, le gaz, le transport, la construction de routes, d’immeubles et de silos.

A son arrivé en Algérie, où il a été accueilli à l’aéroport, par son homologue algérien, Taher Ghalil, Mohammad Nahavandian a souhaité que les deux pays, en tant que deux membres influents de l’OPEP établissent une bonne coopération sur des scènes mondiales.

   Le plan d’action de la Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI) pour l’année 2012 porte notamment sur l’identification des opportunités d’affaires sur les marchés arabes, d’Amérique du sud et d’Asie, a indiqué à Alger le directeur général de la chambre, Mohamed Chami.

Il a incité, dans ce sens, les entreprises algériennes à identifier les opportunités d’affaires qu’offrent ces marchés pour nouer d’éventuels partenariats avec les opérateurs économiques de ces pays.".

   L’objectif de la CACI ne se limite pas à exporter les produits algériens vers ces marchés et importer leurs produits à des prix compétitifs mais aussi de conclure des partenariats "durables", basées sur le transfert du savoir-faire aux entreprises algériennes.

Abordant les accords conclus en 2011 pour promouvoir la coopération avec les pays étrangers, le même responsable a cité "trois importants" contrats signés avec le Mali, l’Iran et la Bulgarie.

   L’accord conclu avec l’Iran quant à lui ne vise pas à promouvoir les échanges commerciaux mais à développer des "partenariats durables" avec ce pays, a-t-il ajouté.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)