• Nombre de visites :
  • 859
  • 4/3/2012
  • Date :

L’histoire d’un fruit allongé

ananas

    L’ananas est une plante cultivée dans les régions tropicales, mesurant 1,2 mètre en moyenne, dont la tige centrale (qui porte le fruit) lui donne un aspect de plant d’artichaut. L’ananas est aussi le nom du fruit, très parfumé, qui pèse de 1 à 2,5 kg et ressemble à une grosse pomme de pin surmontée d’une touffe de feuilles vertes. L’écorce rousse, à motif d’écailles en losange, recouvre une chair jaune et juteuse.

Christophe Colomb «découvre» ce fruit lorsqu’il arrive en Guadeloupe en 1493. En effet, pour les habitants, la tranche d’ananas est un cadeau de bienvenue pour les navigateurs, afin qu’ils se désaltèrent après le long voyage sur l’eau salée. Les Guadeloupéens se plaisaient aussi à en accrocher à l’entrée de leurs huttes en signe d’hospitalité. Selon Christophe Colomb: «Il a la forme d’une pomme de pin, mais il est deux fois plus gros, et son goût est excellent. On peut le couper à l’aide d’un couteau comme un navet et il paraît très sain.»

    L’ananas voyage ensuite vers toute l’Amérique tropicale pour arriver en Martinique en 1548. Dans son Histoire générale des Antilles habitées par les Français en l’an 1667, le père Dutertre en vante les qualités en parlant de lui comme du roi des fruits, car Dieu lui a mis une couronne sur la tête.

 Les Hollandais le font connaître sous forme confite en Europe, et ils sont les premiers à le cultiver sous serre à Leyde. En 1672, ils le font découvrir à Charles II, roi d’Angleterre. C’est d’ailleurs la comparaison à la pomme de pin qui les pousse à l’appeler pine apple.

   Consommé depuis longtemps par les Indiens d’Amérique du Sud, les Européens ont découvert ce fruit en même temps que le Nouveau Monde. Le botaniste Jean de Léry est l’un des premiers à l’avoir décrit dans son " Histoire d’un voyage en terre de Brésil" (1555).

   Au XVIIIème siècle, on commence à le cultiver sous serre en Hollande, en Angleterre et en France où les premiers ananas mûris en serre ont été présentés à Louis XV en 1733.

Mais cette production de serre est vite concurrencée par les importations venues d’outre-mer. Encore rare et coûteux au début du XIXème siècle, ce fruit parfaitement acclimaté aux Antilles, en Afrique et en Asie, est aujourd’hui courant sur le marché français, surtout en hiver.

   Il existe plusieurs sortes d’ananas, mais c’est le Cayenne lisse qui domine largement le marché. Aujourd’hui, en France, on le trouve toute l’année, principalement importé de Côte d’Ivoire. Le Queen est un petit ananas doré, à la chair orangée et juteuse, dont la variété la plus connue est le "Victoria", essentiellement importée de l’île Maurice, du Kenya et de la Réunion, en décembre et janvier.

Les Portugais le plantent en Inde, à Java. Le fruit semble avoir trouvé une terre d’asile, dont le climat lui rappelle son continent d’origine, et se propage dans tout l’Extrême-Orient.

Sources:

1001fruits.net

Cuisine.journaldesfemmes.com

Articles Relatifs:

Les bienfaits d’un fruit allongé

Un fruit allongé

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)