• Nombre de visites :
  • 260
  • 8/3/2012
  • Date :

L’opposition de l’ennemi aux principes du régime islamique

u.s.a

   Il ne faut pas permettre à l’ennemi de faire ce qu’il désire. Il influence les gens et détruit les remparts qui protègent le régime comme, par exemple, le Conseil des Gardiens. A l’heure actuelle, le conseil des Gardiens est la cible des ennemis. La question de «la supervision approbative» est une des polémiques lancées par eux, pour affaiblir le Conseil des Gardiens et introduire des éléments anti-islamiques, opposés à l’Imam Khomeiny et à la République islamique, dans les instances législatives du pays.

Leur plus grand obstacle est le Conseil des Gardiens, qu’ils croient pouvoir traiter comme ils ont traité le conseil des religieux de «Taraz-e-Aval» à l’époque de la Révolution constitutionnelle. Mais ils n’y arriveront pas, une telle chose ne se produira pas, bien que ce soit la prochaine étape dans leur objectif.

   Les programmateurs des politiques et des guerres psychologiques de l’ennemi, s’imaginent qu’ils pourront pénétrer dans le Majlis après avoir affaibli le Conseil des Gardiens, puis dans les instances gouvernementales et enfin dans les bases du régime. C’est par ce moyen qu’ils veulent s’ingérer dans les affaires.

Article Relatif:

L’importance de la surveillance du Conseil des Gardiens dans l’organisation de saines élections

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)