• Nombre de visites :
  • 1980
  • 20/5/2012
  • Date :

La langue arabe

la langue arabe

   En tant que langue coranique, la langue arabe maintient un statut scientifique privilégié parmi les musulmans du Monde entier, lesquels partagent une référence commune, le saint Coran. L’arabe est attesté depuis le 10ème s. avant notre ère. C’est la langue sémitique la plus conservatrice. Elle a gardé la déclinaison du sémitique primitif (en ou, a, i) et la nounation (oun, an, in).

L’arabe est l’une des langues les plus importantes de l’histoire de l’humanité. C’est non seulement la langue du Coran et d’innombrables commentaires coraniques, mais aussi de la poésie, de la philosophie, d’ouvrages historiques, de dictionnaires, de traités de sciences exactes, de récits de voyages et d’aventures. Il est la langue de culture de 100 millions d’arabophones et langue de référence privilégiée de plus d’un milliard de musulmans.

   Il est aussi l’une des grandes langues du christianisme oriental. Il existe deux sortes d’arabe: l’arabe dialectal qui varie selon les pays et les régions, et l’arabe standard (ou littéraire, ou littéral) qui est la langue de culture commune de tous les arabophones, quel que soit leur pays ou leur région. C’est aussi la langue de la littérature, de la presse et des media.

   L’arabe est la langue d’un vaste ensemble qui va de la Mauritanie à l’Iran occidental. Il est la langue officielle de la Mauritanie (présence de plusieurs langues africaines), du Maroc (importante population berbérophone), de l’Algérie (importante population berbérophone), de la Tunisie, de la Lybie, du Tchad (avec le français; présence de plusieurs langues africaines), du Soudan (présence de nombreuses langues africaines), de l’Egypte, de la Palestine, de la Jordanie, du Liban, de la Syrie, de l’Irak, de l’Arabie saoudite, du Koweït, du Bahreïn, du Qatar, des Emirats arabes unis, du sultanat d’Oman et du Yémen.

L’alphabet arabe est utilisé dans des langues indo-européennes comme le persan et l’ourdou.
  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)