• Nombre de visites :
  • 928
  • 20/5/2012
  • Date :

Homme dans l’œuvre de Behzãd

une page du moraqqa’-e golshan, behzad, xviie siècle

   Dans l’œuvre de Behzãd est la place d’honneur qu’il réserve à l’homme. Dans son œuvre, l’homme joue un rôle central et la formation de son style dépend essentiellement de sa vision de l’humain et sa forme picturale. Il cherche de nouveaux procédés pour montrer l’homme en mouvement, et grâce aux lignes circulaires dont il entoure les silhouettes, il essaie d’exposer et de dégager les états d’âme, la vivacité et les proportions exactes du corps humain.

Le corps idéal des miniatures de Behzãd est le corps en mouvement, l’homme qui évolue.

   Il essaie de faire entrer l’humain dans le répertoire inépuisable de l’illustration, un humain possédant une présence inaltérable et significative. Il tente de faire pénétrer les hommes dans son travail et le résultat de cet effort est que ces derniers perdent leur caractère momifié et se remettent à ressembler aux vrais hommes, unis toujours dans une chaîne de solidarité qui les pousse à avancer ensemble, dans une évolution exubérante, vers un but universel et supérieur.

Ce réalisme et cette clairvoyance ont fait de Behzãd le maître incontesté de plusieurs générations. Il aime la nature mais il ne veut pas d’un paysage de montagnes ou de plaines agrémenté de fleurs ou d’arbres. Au centre d’un tel paysage, il place l’homme. Et l’on peut sentir son engagement envers ses semblables. Pour eux, il s’arrache à la douceur de la fantaisie pour se consacrer avec logique et clarté à la description de la vie humaine, ses joies et ses peines. En image, il raconte l’histoire des hommes, leurs vies, leurs malheurs et bonheurs, leurs triomphes et leurs échecs.

   Sa dextérité à rapporter les vies multiples des gens engagés dans l’action d’exister, l’importance qu’il donne à leurs actes est l’une des caractéristiques essentielles de son style raffiné. On voit par exemple des ouvriers courbés et squelettiques travailler à la construction d’un palais, des théologiens polémiquer, un esclave, serviette en main, qui attend son maître pour lui essuyer les pieds, des serviteurs qui apprêtent le repas du roi, etc.

   L’innovation est une des autres qualités essentielles des ouvrages de Kamãl-e-dîn. Cette innovation concerne tant la forme que les couleurs. Son œuvre porte l’empreinte d’un coloriste exceptionnel. La création de nouvelles couleurs brillantes et fraîches aux yeux, le mélange de ces couleurs et l’utilisation de clairs-obscurs inusités et originaux sont d’autres inventions de cet artiste. L’usage de l’or et de l’argent donne un éclat et une grâce particulière à son travail. D’ailleurs, l’inusabilité de ces teintes jusqu’à nos jours est un autre sujet d’intérêt pour les chercheurs et les admirateurs de Behzãd.

Arefeh Hedjãzi

Source: Teheran.ir

Article Relatif:

Le caractère unique du style de Behzãd

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)