• Nombre de visites :
  • 1937
  • 20/5/2012
  • Date :

Les liens Internes de la Sourate Ale ’Imrãn

 saint coran

Versets 1 à 32: Dans ces versets introductifs, les vérités fondamentales sur Dieu, la révélation et la vie de l’Au-delà furent réaffirmées en guise de préliminaires menant aux thèmes principaux de la sourate.

Versets 33 à 65: Dans ces versets, le discours est principalement adressé aux Chrétiens, invités à embrasser l’Islam. Ce passage coranique non seulement innocente Jésus et sa mère des bassesses que les juifs affirment à leur égard, mais aussi réfute les croyances chrétiennes erronées prétendant que Jésus est Dieu. L’origine de cette fausse croyance réside dans le caractère miraculeux de la naissance de Jésus. Mais le Coran cite, en guise de réfutation, la naissance miraculeuse de Yahyã Ibn Zakariyyã (Jean-Baptiste fils de Zacharie) né d’une mère stérile et d’un père très âgé.

Cette naissance miraculeuse ne fait pas de lui une divinité, tout comme le caractère miraculeux de la naissance de Jésus, né sans père, ne lui confère le moindre statut divin. L’un et l’autre sont des serviteurs de Dieu, nés par Son Ordre et Sa Volonté.

Versets 66 à 101: Les Gens du Livre, les juifs, sont appelés à abandonner leurs voies déviantes et d’accepter la guidance divine. Aussi les musulmans sont-ils avertis et appelés à la prudence quant à leurs intentions malicieuses, leurs chemins tortueux et leurs objections absurdes.

Versets 102 à 120: Les musulmans y apprennent qu’ils doivent tirer des leçons des récits des Gens du Livre. Il faut également qu’ils prennent garde et se prémunissent contre leurs machinations. Ce passage coranique appelle les musulmans à se préparer et s’entraîner pour établir la vertue et éradiquer le vice.

Versets 121 à 175: Dans ces versets, la bataille de Uhud est passée en revue afin d’apprendre aux musulmans que les machinations de leurs ennemis ne pourront leur nuire, aussi longtemps qu’ils feront preuve d’endurance, de bravoure et de crainte révérencielle de Dieu. Il est souligné que la défaite qu’ils ont essuyée est due à un manque de certaines qualités morales et la présence de quelques maux dans les rangs des musulmans. Puisque la cause principale de la défaite réside dans la cupidité des archers qui gardaient le col de la montagne, la consommation de l’usure fut interdite pour éradiquer ce mal.

Dans les versets 175 à 189, le thème principal des versets 109 à 120 fut rappelé afin de rassurer et d’encourager les musulmans devant les conspirations de leurs ennemis.

Les versets 190 à 200 constituent la conclusion de la sourate. Ils ne sont pas liés aux versets qui les précèdent immédiatement, mais plutôt à la sourate dans sa globalité.

Sheikh Abu Al-A’lã Al-Mawdûdi

Articles Relatifs:

Sourate Ale ’Imrãn

Les conditions requises chez le commentateur Coranique

La valeur du Coran auprès des musulmans (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)