• Nombre de visites :
  • 616
  • 21/5/2012
  • Date :

Le mariage à durée déterminée a-t-il été institué pour faciliter la licence?

mariage

  On peut soupçonner tout de tout, sauf soupçonner les religions célestes en général d’être venues pour favoriser la débauche et l’immoralité. Loin de là, et bien au contraire, on peut facilement vérifier que les adeptes sincères de la plupart de ces religions ont préféré mener une vie de renoncement et d’ascétisme.

L’un des principes clairs et distinctifs de l’Islam est son combat contre la lascivité, que le Coran compare à l’idolâtrie. L’Islam a considéré le "goûteur" -c’est-à-dire celui qui aime jouir d’une variété de femmes, comme étant haï et condamné par Allah. Nous avons cité des références islamiques qui font autorité concernant ce sujet, lorsque nous avons traité de la question du divorce.

   L’un des traits distinctifs de l’Islam est qu’il rejette la vie monacale et le renoncement, mais il lutte en même temps contre la débauche. Pour l’Islam, tous les désirs naturels, y compris le désir sexuel, doivent être satisfaits dans les limites et seulement dans les limites du besoin naturel. L’Islam n’autorise pas qu’on ravive le feu des désirs et que l’on les transforme en une soif inextinguible. Il est contre tout ce qui équivaudrait à la licence et à l’injustice.

Il est indéniable qu’il n’a jamais été dans l’intention du législateur de la loi du mariage temporaire de fournir aux gens sensuels un moyen de satisfaire leurs désirs charnels excessifs et d’apporter par conséquent le désastre à une femme et à ses enfants innocents. Le grand encouragement fait par les Saints Imams, de l’idée du mariage temporaire, a une signification et une philosophie particulières que nous allons expliquer brièvement.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.238-239.

Articles Relatifs:

Les causes sociales de la formation du harem

Le mariage à durée déterminée et le harem

Russel et sa théorie de mariage à durée déterminée

La légèreté de la dot

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)